Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

photo d'illustration (source: 20 minutes)

photo d'illustration (source: 20 minutes)

Les salariés des chantiers STX France de Saint-Nazaire étaient appelés à voter, cette semaine, pour élire leurs représentants. Des élections professionnelles qui ont réservé leur lot de surprises, à commencer par une percée aussi forte qu’inattendue de la CFE-CGC. Avec quasiment 25% des voix, tous collèges confondus, celle-ci progresse de plus de 8% par rapport aux dernières élections de 2013 et devient le second syndicat de l’entreprise, doublant FO et la CFDT. La CGT demeure en tête, avec un peu plus de 29%, mais continue de perdre du terrain (elle avait atteint 33% des votes en 2013, déjà en baisse de plus de 8 points par rapport à 2010). L’autre surprise a été la chute de la CFDT, qui a à peine recueilli 23.5% des suffrages, contre 31% il y a 5 ans et presque 37% en 2010. Reléguée en troisième position, la CFDT est désormais talonnée par Force Ouvrière (22%, soit 3 de mieux qu’en 2013). FO, qui ne recueillait que 8% des voix en 2010, continue donc sa percée, bien qu'arrivant quatrième et dernière de ces élections. Celles-ci voient en tous cas les quatre organisations se tenir maintenant dans un mouchoir de poche.

(…)

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS:

Commenter cet article