Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

A l'occasion du CENTENAIRE de la RÉVOLUTION D'OCTOBRE : une conférence internationale de Partis COMMUNISTES et OUVRIERS à Saint - Pétersbourg (Russie)

Article et traductions NK pour « Solidarité Internationale PCF - Vivelepcf »

Une conférence internationale de partis communistes et ouvriers en l'honneur du 100ème anniversaire de la Révolution d'Octobre 1917 a commencé le vendredi 11 août à Saint-Pétersbourg (Léningrad) en Russie, et se terminera le dimanche 13 août.

Le sujet de cette conférence scientifique, organisée par le Parti des Ouvriers Communistes de Russie, est « Le Centenaire de la Grande Révolution Socialiste d'Octobre. Leçons et tâches pour les communistes contemporains ».

Une dizaine de partis communistes et ouvriers d'à travers le monde participe aux travaux de cette conférence internationale.

Le Parti communiste de Grèce (KKE) est notamment représentée par Giorgos Marinos, membre du Bureau Politique du Comité Central et par Elissaios Vagenas, membre du Comité Central et responsable de la section des relations internationales du Comité Central.

Le discours d'ouverture de la conférence a été prononcé par le Premier Secrétaire du Comité Central du POCR, Viktor Tyulkin qui, entre autres, a déclaré que « les grandes réalisations du pouvoir soviétique, de l'URSS et des autres pays socialistes parlent d'eux-mêmes. La Grande Révolution Socialiste d'Octobre a été le plus grand événement de l'histoire humaine ».

Viktor Tyulkin a souligné que, dans les conditions actuelles « la principale tâche des communistes, comme Lénine le disait, est la préservation du caractère révolutionnaire de leur Parti ». Il a également fait référence à l'analyse du POCR selon laquelle la « déviation de droite, l'opportunisme, continue à être puissant aujourd'hui dans le mouvement communiste international et se développe, comme en témoignent les exemples d'une série de partis gouvernementaux qui conservent le nom de communistes »

Au cours des travaux, George Marinos, membre du CC du KKE a remercié le POCR pour l'initiative et l'hospitalité de la conférence et a noté que le Comité Central du KKE a également célébré le 100ème anniversaire de la Grande Révolution Socialiste d'Octobre, que le capitalisme n'est pas invincible, et que nous pouvons construire une organisation supérieure de la société sans exploitation de l'homme par l'homme.

George Marinos a également fait référence aux conquêtes de la Révolution d'Octobre, au rôle irremplaçable de la politique d'avant-garde révolutionnaire du Parti Communiste, et à l'expérience des bolcheviks dans la lutte contre l'opportunisme.

En conclusion de son discours G. Marinos a déclaré : « Il y a 100 ans, presque jour pour jour, dans cette ville, le VIème congrès du Parti bolchevik, a pris une décision historique, en traçant une ligne de soulèvement armé. La mise en oeuvre de cette décision a conduit quelques mois plus tard au son du canon de « l'Aurore ». Aujourd'hui, 100 ans plus tard, les communistes du monde entier sont invités à se pencher sur l'histoire, d'en tirer les conclusions nécessaires pour élaborer une stratégie révolutionnaire moderne dans leur pays et au niveau international. C'est la réponse nécessaire pour s'attaquer à l'œuvre corrosive de l'opportunisme, pour surmonter le déclin idéologique, politique et organisationnelle du mouvement communiste, et pour mener à bien sa reconstruction révolutionnaire. »

 

Commenter cet article

DIONISI 14/08/2017 09:57

Non !!
Pas "En hommage au centenaire de la Révolution..." mais "À l'occasion du centenaire de ..." ou bien "Pour fêter le centenaire de la Révolution...".
On ne rend pas un hommage à un anniversaire.
Ne sois pas aussi mauvais que les autres, camarade, les articles que tu relaies méritent mieux que ça.
Fraternellement.