Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

voir également le lien ci-dessous:

Lu sur le blog de Roger Colombier:

 

Par 354 voix contre 192, ce 31 octobre, le budget contre la Sécu a été voté. Il ne manquera plus qu'à clouer le couvercle sur une Sécurité sociale devenue indigente et cela en sera fini de ce long combat du mouvement ouvrier débouchant à la libération de la France par : « Chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins ». Naturellement la droite d'Emmanuel Macron a voté ce recul social sans précédent. L'autre droite, celle de Laurent Wauquiez, par purs calculs politiciens, a voté contre.

 

Mais hélas, force est de constater que la riposte n'a pas été à la hauteur.

 

Le texte voté entérine pourtant la hausse de la CSG de 1,7% au 1er janvier 2018 sur les retraités et les fonctionnaires dont les augmentations du pouvoir d'achat sont repoussées aux calendes grecques. Quant à celui du salariat, un travailleur rémunéré au Smic verra sur sa fiche de paie 25 euros en plus. Même pas 1 euro par jour. C'est dire comme le prétendent les aboyeurs de l''Elysée si ce budget de la Sécu est "ambitieux, responsable et solidaire".

 

Par contre, le CICE est transformé en baisse pérenne des cotisations patronales et un allègement de la fiscalité sur les actions gratuites, nouveau chèque en blanc au monde de la finance, est voté. Quant au tiers payant généralisé, il est purement supprimé.

 

J'ai lu dans la presse relative au PCF ou à France insoumise qu'ils cherchent à retrouver l'électorat populaire qui leur font défaut.

 

Pour mémoire, en lien, le programme du Conseil National de la Résistance. Quant à la Sécu, il stipulait : "un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État".

 

Ce programme était intitulé "Les jours heureux". Oui, mais qu'est-ce qu'on attend ? Comme ma sœur Anne qui ne voit toujours rien venir : l'Europe sociale ?

 

VOIR LE LIEN CI-DESSOUS

 

Commenter cet article

Méc-créant 05/11/2017 13:16

C'est le cercueil de la république française --unique sur la planète et enviée par bien des peuples-- générée par le programme du CNR que la macron-niaiserie est en train de clouer. Une république qui a été démantibulée, dépiautée, désossée par les gouvernements successifs. Aujourd'hui l'histoire de la France et des Français est déclarée obsolète, périmée car seule serait devenue légitime ...la souveraineté européenne! Comme je l'ai déjà souligné, si un puissant mouvement transformateur ne réussit pas à s'affirmer, nous allons devoir constituer, mettant de côté nos divergences, un CNR nouveau ne pouvant que se construire sur le minimum de base vital: sortir de l'UE et de l'euro (et de l'OTAN). Si,...si on attache encore un peu de valeur à l'indépendance, aux souverainetés populaires et nationales,...à une démocratie autre que formelle...
Méc-créant.
(Blog: Immondialisation: peuples en solde!)