Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

 

Publié par El Diablo

GRÈCE : le droit de grève directement attaqué !

Solidarité internationaliste avec la classe ouvrière de GRÈCE

NON au coup porté au droit à la GRÈVE

La Fédération Syndical Mondiale exprime sa solidarité avec la Classe Ouvrière de Grèce qui manifeste aujourd’hui contre le gouvernement de SYRIZA – ANEL qui a soumis aujourd’hui au Parlement un Projet de Loi qui porte coup au droit à la grève.

Le gouvernement qui est un gouvernement de coalition de SYRIZA « gauchiste » et d’ ANEL, parti de droite, raciste et nationaliste, et lequel selon les dernières élections politiques gouverne avec 20% de l’électoral, par le Projet de Loi qu’il a soumis demande le 50% des membres d’une organisation syndical pour annoncer une grève légale !

 

SYRIZA – ANEL gouvernent avec 20% mais ils exigent 50% pour l’annonce de grève !  

 

Pour ces politiques anti-ouvrières le gouvernement de coalition SYRIZA – ANEL a reçu pour encore une fois les félicitations de la Troïka, du FMI, de l’Union Européenne et des Capitalistes Grecs.

 

La Fédération Syndicale Mondiale soutien les manifestations militantes organisées aujourd’hui par PAME dans toutes les villes de Grèce. Nous sommes aux côtés des tous les travailleurs qui vivent et luttent contre les politiques antisyndicales et anti-démocratiques du Gouvernement grec.

 

Nous joignons notre voix à celle de tous les syndicats qui réagissent contre l’empêchement du droit à la grève. Le droit des travailleurs à la grève est une arme sacrée. Il est un acquis de la Classe Ouvrière Mondiale pour lequel les travailleurs ont versé leur sang dans tous les coins du monde.

 

De nos jours où le système capitaliste est pourri, la bourgeoisie internationale avec la nomenclature des Organisations Internationales et la complicité des directions syndicales réformistes ont ouvert une discussion au sein de l’Organisation Internationale du Travail visant à l’abolition du droit de Grève.

 

Le gouvernement Grec est parmi les premiers à se soumettre et à se rallier à ces projets. À montrer le chemin à tous les gouvernements capitalistes.

 

Nous appelons les membres de la FSM, tous les syndicats militants à exprimer activement leur solidarité avec PAME et tous les travailleurs de Grèce, en exigeant le retrait de ce projet de loi sale et anti-ouvrier. Cette lutte nous concerne TOUS.

 

Aucun gouvernement n’effacera d’un trait de plume ce qu’on a gagné avec du sang.

 

Le secrétariat la Fédération Syndicale Mondiale (FSM)

Le 5 décembre 2017

SOURCE:

 

LIMITATION DU DROIT DE GRÈVE EN GRÈCE ?

Nous reproduisons cet article alarmant de Constant Kaimakis paru sur le blog de Odile Hélier, qui donne des informations régulières sur la situation sociale en Grèce. Plus bas, des vidéos montrant les débuts de mobilisations devant le ministère du travail. Une grève générale est annoncée le 14 décembre 2017. 

 

Constant Kaimakis

Le 5 décembre 2017

TSIPRAS VEUT LIMITER LE DROIT DE GRÈVE !

C’est par surprise avec le dépôt de 3 amendements non prévus à l’Assemblée hier, que TSIPRAS souhaitait limiter le droit de grève des syndicats et a ainsi mis le feu aux poudres. Immédiatement les syndicats ADEDY, PAME et de nombreux syndicats de base ont appelé à une riposte massive ce matin . À midi, le rassemblement prévu place Klafthmonos, comptait des centaines de manifestants, en colère et très déterminés. Ils ont marché vers le Ministère du Travail où ils se sont attaqués au système de fermeture et ont réussi à envahir le hall du ministère! Les affrontements avec les forces de police ont été très violents ( cf Vidéos) D’autres manifestants ont tenté alors de se rendre chez le Premier Ministre, violemment reçus par les forces anti émeute à coups de matraques et de gaz!
La manifestation a continué vers le Parlement où des étudiants et des syndicats de base ont tenté de déborder les policiers de garde et de rentrer dans l’Assemblée ( cf Vidéo). La police a là aussi riposté violemment avec une pluie de gaz lacrymogènes! Ces amendements limitant le droit de grève ont rendu furieux les syndicalistes: selon la nouvelle loi il faudrait 50% + 1 des votes pour qu’un syndicat puisse déclencher une grève. La loi actuelle dit que seulement 20% des membres du syndicat sont nécessaires pour décider d’aller en grève. La confusion a régné dans les rangs des députés et du gouvernement avec une forte pression de la droite de ND sur Syriza… au point qu’on parlait de retrait des textes incriminés ce matin dans les couloirs du Parlement. Cependant, se débarrasser de la restriction de grève 50 + 1 n’est pas facile car le gouvernement grec en a déjà fait part à Bruxelles… Les syndicats du secteur public et privé ont annoncé une grève générale de 24 heures le 14 décembre 2017.

Vidéos: Attaque du ministère du Travail :
https://www.facebook.com/iefimerida/videos/1594011600678568/
https://youtu.be/mDwkLmzTzWg
https://www.facebook.com/iefimerida/videos/1594012530678475/
https://twitter.com/savvaskarma/status/938016469530693632
https://twitter.com/makonstant/status/937999886389260288

reportage: https://youtu.be/WsSNGTfjvxE
https://youtu.be/-xO8XsLRKbw
https://youtu.be/A5_QrQ4WsYw
https://youtu.be/oGkSWMozFjc

vidéo: incidents manif PAME au Ministère du Travail: https://youtu.be/Yrhlh8Rphos
https://www.youtube.com/watch?time_continue=31&v=OYY09fQu76k

 

SOURCE :

Commenter cet article