Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Les plaies ouvertes du MONDE ARABO -MUSULMAN [par Francis Arzalier]

Malgré près de dix ans de guerre et d'intervention extérieure, l'impérialisme occidental a échoué à détruire l'état national de Syrie, alors qu'il avait réussi à le faire en Irak et en Libye, avec l'aide des opposants armes la plupart du temps intégristes. Certes, la Syrie ravagée a été amputée de millions d'hommes qui ont émigré, mais les "djihadistes" financés par l'Occident (USA, OTAN, Monarchies pétrolières du Golfe) ont perdu l'essentiel de leurs conquêtes. Mais ces "djihadistes-intégristes-terroristes", quelle que soit leur obédience, continuent leur sale guerre contre les peuples arabes et musulmans du Moyen Orient et d'Afrique, et leurs états nationaux, pour la plus grande satisfaction de l'impérialisme occidental.

 

Car ne nous y laissons pas tromper : c'est bien contre les peuples arabes et musulmans qu'ils mènent depuis 30 ans au moins cette guerre féroce, jalonnée de crimes et d'attentats moins irrationnels qu'on veut bien le dire. Après l'Afghanistan, ce fut l'Algérie des années 1990, ou les criminels intégristes ont assassiné et chassé du pays des milliers de militants, détruisant pour des décennies les mouvements progressistes, partis et syndicats, à la grande satisfaction de la bourgeoisie possédante, et des dirigeants de Washington et leurs alliés-serviteurs de Paris ou Ryiad. Et la mémé guerre terroriste contre-révolutionnaire se poursuit...

 

Aux racistes naïfs qui croient encore parce qu'on le leur ressasse à la télévision que le terrorisme intégriste est inhérent à l'Islam, qu'il est dirigé contre les citoyens occidentaux, que chaque musulman cache sous sa barbe ou son voile un potentiel poseur de bombes dans nos rues, il suffit d'opposer l'histoire et l'actualité de l'Égypte, cette grande nation massivement musulmane, qui vient d'être encore une fois la cible du terrorisme intégriste: le 24 novembre 2017, un commando de 20 à 30 intégristes ( EL ou d'autres, peu importe ) bien équipés ( par quel sponsor ?), mitraillent les fidèles en prières dans la mosquée de Bir El Abed ( Sinaï ), y laissant plus de 300 cadavres et autant de blessés. Et ce n'est la qu'un nouvel épisode de la terreur infligée au peuple égyptien par ces terroristes "islamistes", version contemporaine du fascisme en pays d'Islam. Depuis 1997, l'Égypte a subi 15 attaques criminelles de ce genre: 840 morts officiellement répertoriés, quelques touristes occidentaux, quelques membres des minorités copte ( chrétienne ) ou orthodoxe, quelques policiers ou soldats, mais surtout des musulmans sunnites lambda comme 9 égyptiens sur 10, une guerre résolue contre la nation, ses ressources touristiques, ses citoyens les plus actifs, paysans ou ouvriers, d'autant que la terreur incite le pouvoir à renforcer la répression et à démanteler ce qui subsiste de libertés politiques et syndicales.

 

À qui donc profitent ces crimes, dans un monde que les grandes puissances et leurs charges d'affaires rêvent de régenter à leur main, en éradication les résistances populaires ou nationales ?

 

Francis ARZALIER

 

SOURCE :

 

Commenter cet article