Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

Comment gagner salement et facilement tout en se donnant le beau rôle ? 

Eh bien les USA ont trouvé la solution et aussi leurs valets (Canada et puissances occidentales).

 

En éliminant la Russie et ses athlètes, interdits de représenter leur pays devant le monde dans les disciplines hivernales où ils excellent en dominant notamment à plates coutures les USA et le Canada.

 

Plus tout un discours pour salir la Russie (difficile de pardonner à l’URSS d’avoir vaincu le nazisme dont on espérait tant), se blanchir (Armstrong a pu gagner 8 fois la Tour de France en se dopant et en dopant ses alliés – tout le peloton le savait, mais bizarrement, aucun contrôle n’a prouvé l’évidence, et c’est pareil pour de nombreux athlètes américains, qui seraient tous supérieurs aux autres – dopés y compris, mais au-dessus de tout soupçon. Ne parlons pas de la « Dream Team » professionnelle avec des basketteurs de 130 kg et de 2,10m qui gambadent 365 jours par an, J.O. y compris sans jamais marquer le moindre signe de fatigue, de leurs nageurs capables d’enchaîner cinq ou dix finales olympiques en étant moins fatigués que leurs concurrents qui n’en font qu’une ou deux dans le même temps…)

 

Il est vrai aussi que les États-Unis n’ont pas digéré d’avoir perdu en Syrie la guerre qu’ils ont menée contre Assad et qu’il leur faut bien se rattraper. Pour leurs alliés occidentaux, la popularité de Macron et de ses homologues étant ce qu’elle est, ils préfèrent clamer « USA über alles ! » et avoir des miettes plutôt que de voir le monde s’extasier devant des championnes et des champions russes (car bien sûr l’Ukraine où règnent fascistes et oligarques est un pays où les athlètes, comme les Américains, ne peuvent pas être soupçonnés !)

 

En fait, ce sont les J.O. qui deviennent de plus en plus sales dans cette affaire. Mainmise sur le sport de haut niveau où les sponsors occidentaux, les grandes marques, ont besoin de voir gagner leurs surhommes. Mais ces J.O.n’auront plus le moindre intérêt si c’est juste une promotion des intérêts US. Les médailles y seront de chocolat et les Fourcade et autres peuvent hurler avec les loups, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire.

 

Il suffit d’avoir un passeport russe et de ne pas cracher sur son pays pour être éliminé sur ordre américain des J.O...

 

Il suffit d’avoir un passeport US ou de cracher sur la Russie pour, même dopés (puisque on peut trouver les listes de centaines d’athlètes US qui sont sur les listes de dopés) pouvoir concourir et surtout, les États-Unis eux-mêmes le peuvent.

 

Jean-Pierre Réau

 

SOURCE :

Commenter cet article