Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Contre le pouvoir et ses régressions sans limite

Qu'adviennent enfin les jours heureux

 

Si les travailleurs ne parviennent pas à contrer l'offensive du pouvoir incarné par Macron, le président des riches et des gros actionnaires, les vœux de bonheur pour l'année 2018 resteront des vœux pieux pour la très grande majorité de la population.

 

Au contraire, c'est la casse généralisée de toutes les conquêtes et de tous les acquis qui va se poursuivre et s'amplifier, conformément aux injonctions européennes, dans la foulée de la destruction du code du travail : Santé et hôpitaux, retraites, bac et université, allocations chômage, services publics de proximité, transports, logement...

 

Cela traduit le fonctionnement même du système économique capitaliste qui ne peut se survivre qu'en augmentant sans cesse l'exploitation des travailleurs et en insécurisant toujours plus leurs conditions de vie. C'est ce qui explique que tous les centres capitalistes développés subissent les mêmes évolutions, des EU à l'UE en passant par le Japon et qu'une spirale guerrière et impérialiste met le monde à feu et à sang comme cela a déjà été le cas avant les deux guerres mondiales du XXème siècle.

 

Présenter la régression sans fin, la destruction des liens sociaux et collectifs, la promotion de l’imbécillité et de l'obscurantisme via les médias aux ordres comme le signe du Progrès et de la Modernité prouve que ce système est entièrement pourrissant et que ses dirigeants n'ont plus que le mensonge et la violence pour se maintenir.

 

C'est le capitalisme qui condamne les travailleurs aux reculs sans fin, la planète à la destruction de l'environnement, les peuples de nombreux pays aux guerres et aux divisions.

Mais cette situation n'est pas une fatalité enchaînant l'espèce humaine et à travers elle tout l'écosystème à un effroi sans fin.

 

C'est pourquoi le Front Syndical de Classe présente ses vœux pour l'année qui commence en formulant l'espoir que les résistances quotidiennes dans de nombreuses entreprises et services public parviendront et à se généraliser et à gagner enfin en appuyant les luttes sur la nécessité vitale de changer de société, d'arracher le pouvoir des mains d'une classe sociale parasite prête à tout pour se maintenir en place, de construire une société fondée sur la propriété collective des grands moyens de production et d'échanges et sur une véritable démocratie économique et sociale.

 

Rendez-vous :

- vendredi 9 février 2017 à Bagneux (92) : débat sur le syndicalisme avec la participation de Stéphane Sirot.

samedi 10 février 2017: 3éme conférence Nationale du FSC.

 

SOURCE :

Commenter cet article