Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

photo: el diablo

photo: el diablo

Après un puissant 22 mars vers de NOUVELLES MOBILISATIONS dans la FONCTION PUBLIQUE, notamment le 19 avril prochain

Puissante mobilisation ce 22 mars dans la Fonction publique : une nouvelle étape réussie qui en appelle d’autres !

Communiqué CGT Services publics, CGT Union Fédérale des Syndicats de l’Etat, CGT Santé Action sociale

Avec plus de 500 000 manifestant.e.s dans plus de 180 manifestations et rassemblements sur l’ensemble du territoire, un taux global de grévistes significativement supérieur à celui du 10 octobre 2017, avec des pointes à plus de 60 % dans certains secteurs professionnels, les agent.e.s de la Fonction publique, fonctionnaires et non-titulaires, actives.actifs et retraité.e.s, se sont massivement mobilisé.e.s.

 

Après la forte mobilisation du 10 octobre dernier, cette nouvelle journée de grève et de manifestations, à l’appel d’une intersyndicale largement majoritaire, est une nouvelle étape réussie qui en appelle d’autres.

 

Les personnels de l’État, des collectivités territoriales, de la santé et de l’action sociale ont ainsi une nouvelle fois fortement exprimé leur volonté de gagner sur leurs revendications et d’imposer d’autres choix pour une Fonction publique au service de l’intérêt général et du progrès social.

 

Le gouvernement doit renoncer aux attaques d’un niveau inédit engagées contre la Fonction publique et donc contre l’intérêt général. Il doit maintenant répondre aux revendications notamment en matière de création d’emplois statutaires, de résorption de la précarité, d’égalité professionnelle, de salaires par la revalorisation de la valeur du point d’indice, d’abandons de l’augmentation de la CSG et du jour de carence, de pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers, de moyens budgétaires nécessaires à l’accomplissement des missions de service public.

 

La CGT Fonction publique se réjouit que cette journée du 22 mars ait aussi été un moment fort d’expression des revendications et de convergence des luttes, marquée notamment par la convergence à Paris de la manifestation nationale des cheminots et de la manifestation francilienne des agents de la Fonction publique. Elle souligne également le soutien majoritaire de la population à ces mobilisations.

L’unité syndicale dans la Fonction publique est un puissant vecteur de mobilisation autant qu’un signe de la gravité de la situation. La CGT se félicite du rassemblement des personnels avec leurs organisations syndicales.

 

Face à l’obstination et à la frénésie dévastatrice du Président, du gouvernement et de la majorité parlementaire, elle appelle les personnels à se réunir pour débattre du renforcement et de l’inscription dans la durée de cette dynamique de mobilisation. C’est sans attendre qu’elle doit se concrétiser dans de nouvelles actions dans les jours et les semaines qui viennent. C’est dans cet état d’esprit que notre organisation participera à la prochaine réunion de l’intersyndicale Fonction publique le 27 mars.

 

La CGT Fonction publique s’inscrit dans la journée d’action interprofessionnelle du 19 avril.

 

Ensemble, dans l’unité syndicale la plus large possible, nous pouvons gagner !

 

Montreuil, le 22 mars 2018

 

SOURCE:

Commenter cet article