Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

Cheminots, hospitaliers, électriciens-gaziers, postiers, salariés du privé ou du public…  FAISONS VIVRE LA SOLIDARITÉ pour défendre les droits des travailleurs

Faisons vivre la solidarité pour défendre les droits des travailleurs

La Caisse de grève initiée par Info'Com-CGT et cogérée à ce jour avec la CGT Goodyear, la CGT Air France et Sud Ptt 92 a pour but de soutenir les salarié.es en grève reconductible qui luttent contre la régression sociale et défendent le Droit du travail et les conventions collectives menacées par les ordonnances Macron, lois El Khomri, Rebsamen…

 

A présent qu’elles sont en vigueur et que, dans toutes les entreprises, des accords particuliers peuvent supprimer certains de nos droits ou démanteler nos conventions collectives, l’heure est plus que jamais à la solidarité. Cette caisse, votre caisse, a pour but de faire vivre cette solidarité pour défendre les droits des travailleurs. 

 

Trois publics sont concernés :

 

-les participants à une grève reconductible contre une loi touchant tous les salariés ou un accord national interprofessionnel, permettant ainsi de nous préparer à combattre les régressions et favoriser les mouvements sociaux en France ;

 

-les participants à une grève reconductible dans une entreprise isolée luttant contre l’application de la loi Travail ou toute autre régression sociale ;

 

-les victimes de discrimination syndicale ou militants poursuivis pénalement pour une action syndicale, de plus en plus nombreux du fait de la répression patronale ou gouvernementale, afin de leur apporter une contribution financière aux frais juridiques.

 

Née des mouvements de grève reconductibles liés à la loi travail, fin mai 2016, cette caisse de solidarité a connu un succès inimaginable, avec environ 555 000 euros recueillis au total. Ce succès a été rendu possible par son caractère collaboratif, avec plus de 10 000 donateurs impliqués dans les choix de gestion, et par une transparence dans les sommes recueillies comme dans les dons réalisés présentés au jour le jour sur une page web.

 

Cette caisse de grève est un outil permettant à davantage de travailleurs de cesser le travail plus longtemps. C'est un levier de l’action gréviste autant qu'un outil de solidarité et de mobilisation massive. Notre objectif : soutenir des grèves locales et préparer le prochain mouvement social contre les réformes de régressions sociales.

 

Transparente, efficace et démocratique, notre caisse de gréve se différencie par les caractéristiques suivantes :

 

-une caisse transparente, qui associe les donateurs aux critères de distribution et auprès de qui les organisateurs communiquent un bilan (1er point d’étape ici : https://goo.gl/zNpHVm) ;

 

-une caisse qui n’est pas réservée aux adhérents de la CGT ou d’une autre organisation, mais qui s’adresse à tous les salarié.es en grève reconductible, qu’ils soient syndiqués ou non ;

 

-une caisse régie par une charte d’utilisation des dons encadrant des règles et des critères de distribution décidés par les grévistes eux-mêmes avec leurs représentants ;

 

- une caisse qui délivre la solidarité financière sous quarante-huit heures dès lors que la demande d’aide a été effectuée par l’organisation syndicale, la coordination, le comité de grève, etc. ;

 

-une caisse lancée par Info’Com-CGT, mais cogérée avec d’autres structures syndicales, interprofessionnelle, qui s’adresse donc à tou.tes les salarié.es.

 

TOUTES LES INFORMATIONS EN LIEN CI-DESSOUS :

Commenter cet article