Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Ils défendent le service public SNCF : les cheminots CGT nous informent

voir également les liens ci-dessous:

COURRIER DE PHILIPPE MARTINEZ ENVOYÉ  AU PREMIER MINISTRE

Monsieur Edouard PHILIPPE
Premier Ministre
Hôtel de Matignon
57, rue de Varenne
75700 PARIS

Montreuil le 23 avril 2018

Monsieur le Premier Ministre,

Par le présent courrier, je tiens à appuyer la demande de rencontre que vous ont adressé les quatre organisations syndicales représentatives au sein de la SNCF, le 20 avril dernier. Cette demande s’ appuie sur le manque de dialogue constaté lors des différentes réunions, nommées concertations, qui ont eu lieu avec la Ministre des Transports.

Malgré des propositions concrètes venant de la part des organisations syndicales, force est de constater que quasiment aucune de celles-ci n’ont été prises en compte dans le projet de loi présenté par le gouvernement au Parlement. La CGT vous a pourtant remis un projet sérieux et complet visant à améliorer la qualité et l’efficacité du service public ferroviaire de notre pays. Il semble clair que vous ne souhaitez pas le prendre en compte.

Pire encore, deux mesures concernant la SNCF ont été annoncées par la Ministre en dehors des réunions officielles. L’une portant sur la date de fin du recrutement au statut, l’autre sur la filialisation du fret. Cette dernière annonce s’est faite par voie depresse sans même être présentée devant le conseil d’administration et les représentants des salariés qui y siègent. Nous sommes loin des intentions affichées par le président de la République et votre gouvernement sur les intentions de renforcer le rôle et la place des salariés au sein des conseils d’administration.

Ces réalités couplées à vos interventions montrent que votre présence effective au cœur de ce processus justifie cette demande d’entretien. La CGT a montré depuis le début de ce conflit, par sa participation aux différentes réunions, ses propositions constructives, sa volonté de trouver des solutions.

Votre engagement à recevoir l’ensemble des parties concernées par ce dossier symboliseraient cette même volonté de la part du gouvernement.

Dans l’attente de votre réponse, recevez, Monsieur le Premier Ministre, mes salutations distinguées.

Philippe MARTINEZ
Secrétaire général de la CGT

SOURCE:

Ils défendent le service public SNCF : les cheminots CGT nous informent

SNCF : « grève gentillette » ou vraie « bataille du rail », des cheminots débattent de la stratégie à adopter

 

VOIR LE LIEN CI-DESSOUS :

Commenter cet article