Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

Jeudi 19 avril 2018 : Pour stopper la régression sociale, TOUTES ET TOUS DANS L’ACTION !

Depuis moins d'un an, les réformes ultralibérales s'amplifient en France. Après les lois Macron, les réformes de l'assurance chômage et de la formation, la réforme du Bac instituant une sélection à l'entrée à l'université, les négociations sur le statut des cadres … Le Gouvernement et sa majorité parlementaire s'enferment dans une remise en cause profonde de notre modèle de société. Leur but est d'instaurer, par la force, une société toujours plus injuste, toujours plus inégalitaire parce qu'uniquement tournée vers l'enrichissement des plus riches, vers la satisfaction du grand Patronat et du MEDEF !

 

Salariés, privés d'emploi, retraités, jeunes sont constamment mis en opposition, traités avec un mépris sans précédent ! Non les retraités ne sont pas des nantis, les fonctionnaires des privilégiés, les salariés mis au chômage des assistés ! Ce calcul politicien d'opposer les uns et les autres est utilisé pour ne pas parler du fond : la nécessité de répartir les richesses créées par le travail aux travailleurs et non dans l'évasion fiscale ou les dividendes des actionnaires du CAC 40 ! (56 milliards en 2016).

Le 19 avril disons stop à cette politique !

 

Agissons pour des solutions de progrès social !

 

-L'augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux

-Le développement de l'emploi de qualité.

-L'obtention de droits collectifs de haut niveau prévus dans des conventions collectives ou des statuts.

-Le développement d'une industrie propre et créatrice d'emplois, de services publics qui répondent aux besoins des populations.

 

La CGT vous invite à rejoindre la forte mobilisation unitaire en cours pour construire un rapport de force favorable au monde du travail et mettre un terme à ces politiques de destruction sociale.

 

Pour être plus fort, il faut être plus nombreux !

Le 19 avril , tous ensemble ! Faisons converger les luttes !

 

Ces dernières semaines dans de nombreuses entreprises, des actions avec des grèves et manifestations unitaires ont été organisées.

 

Les retraités et les salariés des EHPAD étaient mobilisés dans l'unité le 15 mars dernier. Ils étaient des milliers dans les rues. Les uns aspirent à juste titre à vivre avec des niveaux de pensions et les autres à travailler dans des conditions de travail décentes pour le confort des personnes âgées.

 

Le 22 mars, les salariés de la Fonction Publique, les cheminots, ceux du privé et du public étaient en arrêt de travail et en manifestation dans tout le pays.

 

Le 30 mars, les salariés de chez Carrefour se sont mobilisés contre le démantèlement du Groupe CARREFOUR orchestré pour répondre aux seules exigences de rentabilité des principaux actionnaires.

 

Depuis le 3 avril, une mobilisation massive des cheminots est engagée. Toutes ces actions montrent que les salariés, les retraités, les jeunes ne s'en laissent pas conter. Ils exigent à la fois une autre action politique du Gouvernement et que le patronat réponde à leurs revendications dans les entreprises.

 

Sur les lieux de travail, il s'agit de se réunir pour déciderdes formes d'actions à prendre pour participer à la manifestation Parisienne. Mais aussi d'interpeller le patronat à partir des revendications propres à votre entreprise. La CGT appelle les salariés du privé et du public, la jeunesse et les retraités à participer massivement à la journée d'action, de grève et à la manifestation le 19 avril prochain.

 

Unis et déterminés nous pouvons gagner !

Jeudi 19 avril 2018
Tous en grève et à la manifestation
14h00 Paris- Montparnasse

PARCOURS:

Montparnasse > Denfert-Rochereau > Place d'Italie

 

 

Commenter cet article