Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Le Parti communiste brésilien (PCB) CONDAMNE L'ARRESTATION de l’ex-président LULA

Le Parti Communiste Brésilien (PCB) exprime sa condamnation de l'arrestation de l'ex-président Luis Inacio Lula da Silva, considérant que celle-ci est le résultat d'un processus vicieux, marqué par de nombreuses manipulations et par son caractère sélectif tout au long du jugement. Le jugement de la demande d'Habeas Corpus faisait face par ailleurs à une pression écrasante des médias, en particulier du réseau Globo, mais aussi du gouvernement fédéral et des militaires, tous dans le but d'arrêter Lula et le retirer de l'élection.

Le PCB identifie dans l'incarcération de Lula un nouvel élément de l'offensive réactionnaire de l'impérialisme et de la bourgeoisie, la restriction des droits politiques et une atteinte aux libertés démocratiques en cours dans le pays. L'un des aspects de ce processus est la spectacularisation et le caractère sélectif des jugements au sein de l'appareil judiciaire, engagé lui aussi dans la progression du coup d'État. Le caractère sélectif est clairement démontrée par le fait que les principaux corrompus dans le pays, à la fois membres de l'Exécutif ou du Législatif, malgré de vastes preuves, continuent de jouir de leur liberté.

Ce processus est devenu plus dramatique et contraignant encore, après la décision du juge Sergio Moro d'émettre un mandat de dépôt contre Lula, un peu plus de 12 heures après que la Cour suprême ait décidé de l'incarcérer, l'obligeant ainsi à se présenter devant la Police Fédérale de Parana avant le Vendredi 6 avril, 17h.

En ce sens, l'heure n'est pas à la conciliation et à l'hésitation. Les communistes brésiliens n'hésiteront pas à renforcer la résistance unitaire et populaire face à cette offensive contre les libertés démocratiques. En plus du calendrier électoral instable, nous devons renforcer, avec toutes les forces démocratiques, progressistes et révolutionnaires, la résistance organisée à ces attaques.

De plus, nous orientons notre militantisme, tant du Parti que de nos collectifs, à se joindre aux actes unitaires dans tous les États, participant à la fois à leur mobilisation et à leur organisation, cherchant dans ces espaces, à dénoncer la persécution politique contre le président Lula, et à participer activement aux côtés des organisations et des mouvements populaires à la confrontation à l'escalade fasciste, à la progression du conservatisme et aux attaques contre la classe ouvrière.

Les combats organisés sont toujours la meilleure arme de la classe ouvrière. Nous résisterons aux attaques et construirons, en résistance organisée, les éléments de la contre-offensive socialiste.

Commission Politique Nationale du PCB.

Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

SOURCE :

 

Commenter cet article