Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

 

Publié par El Diablo

MENACES DE GUERRE « COURTE, INCONTRÔLABLE, NUCLÉAIRE » ? Les relations actuelles entre la RUSSIE et les USA sont pires que pendant la guerre froide
Un système anti-aérien russe S-400 Triumf dans la ville de Sébastopol (Russie), le 13 janvier 2018 (source : sputnik)

Un système anti-aérien russe S-400 Triumf dans la ville de Sébastopol (Russie), le 13 janvier 2018 (source : sputnik)

Selon l'expert militaire russe Yevgueni Buzhinski, Les relations actuelles entre Moscou et Washington sont pires que lors de la guerre froide.

Selon le lieutenant - général à la retraite et expert militaire russe Evgueni Buzhinski, dans une interview accordée à « The National Interest » , une guerre entre la Russie et l'Ouest menée par les États-Unis serait « très courte » et, selon toute vraisemblance, impliquerait l'utilisation d'armes nucléaires

Il explique que la relation actuelle entre Moscou et Washington est pire qu'à l'époque de la guerre froide , quand « tout était clair » parce que, bien qu'il y avait « confrontation idéologique » il y avait aussi des « vérités définies, les lignes rouges définies, sans menaces, sans pénalités. "

"Toute confrontation militaire se terminerait par l'utilisation d'armes nucléaires" 

Buzhinski suggère que le premier foyer où un véritable conflit militaire entre la Russie et l'Occident pourrait éclater sera sans doute la Syrie. À cet égard, il rappelle les récentes menaces américaines d’attaquer le centre de Damas, auxquelles le le général russe Valery Gerasimov, a répondu par une promesse de représailles avec des missiles  si la vie du personnel militaire russe en Syrie était en danger.

"Je ne pense pas qu'il plaisantait ou qu'il faisait juste une déclaration pour surprendre des Américains, non, je suis absolument certain qu'il était sérieux " , souligne Buzhinski.

Si elle explosait, ce serait "une très courte guerre", prédit l'expert, qui est sûr que "toute confrontation militaire se terminerait par l'utilisation d'armes nucléaires" par Washington et Moscou. "Je ne pense pas que vous puissiez contrôler une confrontation nucléaire, c'est une illusion de la part des Etats-Unis", explique le militaire à la retraite.

L'affaire Skripal est une provocation "flagrante" et "planifiée"

Dans l'interview, Buzhinski aborde également la crise actuelle entre la Russie et plusieurs pays occidentaux suite à l' empoisonnement de l'ancien agent double russe Sergei Skripal et de sa fille Yulia en territoire britannique.

L'expert est convaincu que l'affaire Skripal est une provocation « flagrante » et « prévu », pour essayer de « diaboliser et isoler » la Russie et de « trouver un prétexte » afin d’expulser ses diplomates.

L'ex-militaire précise que cet incident « est un crime », et quand il s'agit d'enquêter, il faut se demander à qui profite de ce crime et quel en est le motif. À cet égard, Buzhinski souligne que le président russe Vladimir Poutine , est « la dernière personne sur la Terre qui ferait quelque chose d’aussi terrible à la veille des élections présidentielles russes et la Coupe du Monde » en Russie.

SOURCE : RT en espagnol (lien ci-dessous)

Commenter cet article