Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

Le PARTI COMMUNISTE D'IRLANDE salue la VICTOIRE du OUI au RÉFÉRENDUM sur la légalisation de L'AVORTEMENT

Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

Le Parti communiste d'Irlande se félicite du vote du peuple irlandais en faveur de la suppression du 8ème amendement anti-femmes de la Constitution. Le résultat de 66% pour le Oui, contre 34% pour le Non, avec une forte participation, est un hommage à des années de travail et de campagne par de nombreux groupes et individus, et n'a que peu ou rien à voir avec les partis de l'establishment.

 

Le vote en faveur du Oui est une grande victoire pour les milliers de jeunes militantes - mais aussi pour un bon nombre de militants masculins - qui ont travaillé dur pour obtenir cette victoire. C'est aussi une victoire pour les syndicats qui ont mis leurs ressources dans une campagne active et qui ont encouragé leurs membres à voter Oui, ainsi que pour les nombreuses organisations féminines, sociales et politiques qui se sont déclaré en faveur du Oui. Il est également important de reconnaître l'action de nombreux militants du nord de l'Irlande qui se sont déplacés pour apporter un soutien actif à la campagne pour le Oui.

 

La victoire du Oui est aussi un hommage aux générations précédentes de militantes qui n'ont jamais abandonné mais ont toujours continué à s'opposer au 8ème amendement après son insertion dans la Constitution il y a trente-cinq ans.

 

Les forces actives de la campagne du Non font partie de l'histoire de l'Irlande qui est en déclin et qui s'estompe. C'est aussi une défaite significative pour les forces réactionnaires des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne et d'autres pays européens qui sont intervenues directement dans la campagne référendaire avec de l'argent et des outils de campagne ainsi qu'avec des gens.

 

Cette victoire est un développement significatif dans la vie politique de notre pays. L'expérience vécue par les femmes et les problèmes et défis auxquels elles ont été et continuent d'être confrontées ne sont plus aussi invisibles qu'au moment de l'adoption du 8ème amendement. Les femmes irlandaises ont grandi dans la confiance et l'estime en elles-mêmes. Le retour au pays de milliers de nos concitoyens pour voter Oui est une grande manifestation de solidarité et le signe d'un sentiment partagé que le changement est nécessaire et, plus important encore, qu'il est possible.

 

Mais il est clair que nous avons encore un long chemin à parcourir pour atteindre l'égalité. La prochaine étape de cette lutte démocratique est de veiller à ce que les partis de l'establishment tiennent leurs promesses en ce qui concerne la législation relative à l'avortement. L'élan politique et la mobilisation qui ont émergé de la campagne du Oui doivent rester actifs et visibles. L'expérience de la campagne Right2Water montre que la mobilisation et le mouvement du peuple est essentielle.

Il nous a été promis un référendum sur la propriété publique de l'eau par l'establishment, une promesse qui n'a pas encore été honorée. Jusqu'à présent, elle s'enlise dans le marais des procédures et des commissions de l'Assemblée d'Irlande, dans le cadre des efforts continus de l'establishment pour aspirer l'énergie de la mobilisation de masse. Ce sont les actions du peuple et sa mobilisation active qui peuvent être et seront le facteur décisif pour apporter le changement. Seule une lutte politique active peut apporter des changements.

 

Commenter cet article