Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

LUNDI 14 MAI 2018 : journée « sans cheminots »

Appel des cheminots de l'inter-gares

13h30 : manifestation de Gare de l'Est jusqu'à Saint Lazare à Paris

Mercredi 9 mai, plus d'une centaine de cheminots se sont à nouveau réunis en Rencontre inter-gares de la Région Parisienne à Paris Nord. Étaient présents des cheminots de Paris Nord, le Bourget, le Landy, Saint Lazare, Austerlitz, Chatillon, Mantes-la-Jolie, Paris Est et Paris Sud Est. Des cheminots de Lille et les marcheurs de l'Ariège étaient également présents et ont pris la parole !

Le 7 mai, particulièrement marquant de répression policière à l'égard des cheminots et de pseudo-négociations, le gouvernement a encore fait preuve d'entêtement et d'arrogance. Le rassemblement et actions de lundi ont permis aux centaines de cheminots mobilisés pour le retrait du pacte de montrer leur détermination.

 

La grève tient bon, encore aujourd'hui au 17ème jour du calendrier. L'écrasante majorité des collègues a fait au moins un jour de grève, et une minorité est déjà en reconductible. Depuis des semaines, les cheminots se sont déjà largement prononcés contre le pacte ferroviaire, en posant le sac !

 

Pendant ce temps, Edouard Philippe refusait toute négociation et proposait un calendrier de négociations de la convention collective nationale (CCN) ferroviaire en discussion depuis la réforme de 2016. La partie déjà écrite de cette convention (temps de travail) marque un recul considérable pour nos conditions de vie par rapport à la situation actuelle.

 

Le gouvernement ne compte pas céder quoi que ce soit s'il n'est pas contraint de le faire. Le 14 mai, journée sans cheminots, a été annoncé comme un moment fort du mouvement et nous sommes convaincus que les cheminots vont s'en saisir pour montrer leur détermination. Il faut que l'on soit massivement en grève et dans les Assemblées Générales pour décider de la suite. Nous appelons à une manifestation au départ à 13h30 de Gare de l'Est jusqu'à Saint Lazare pour rendre visible cette journée de mobilisation massive. Nous savons néanmoins qu'il faudra bien plus qu'une journée avec des forts taux de grève pour faire plier le gouvernement. Nous appelons l'interfédérale à soumettre aux grévistes un plan pour réellement durcir la grève.

 

Nous voulons également remercier tous les travailleurs et les étudiants qui soutiennent notre combat, à travers leur présence, leur soutien financier, etc. Nous estimons aussi que l'appui que tous les travailleurs apportent aujourd'hui doit pouvoir trouver une issue par la grève et la lutte tous ensemble face au gouvernement. Nous nous adressons donc à toutes les Confédérations Syndicales, pour appeler les travailleurs du public comme du privé à la grève contre les attaques de Macron.

 

Le 22 mai prochain est une date de grève et mobilisation dans la Fonction Publique. Nous serons en grève et dans la rue à leurs côtés! Nous voulons profiter de cette journée pour appeler les cheminots des différentes régions à monter à Paris pour constituer un grand cortège cheminot, à l'image de ceux du 22 mars, au sein de la manifestation de la Fonction Publique, ainsi que pour participer à une Rencontre Inter-gares qui accueillerait des délégations de toute la France à 11h à Paris Nord pour faire le point sur notre mouvement. Nous invitons les organisations syndicales à appuyer ces initiatives. Soyons forts et déterminés, Macron n'est pas invincible! Prenons notre mouvement en main et construisons tous ensemble le rapport de forces pour faire reculer le gouvernement!

 

 

SOURCE:

Commenter cet article