Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Le COUP de GUEULE d’un militant CGT retraité

Nous avons pu lire dans un communiqué de l’UCR-CGT que: « LES RETRAITÉS NE RENONCERONT PAS A LEURS DROITS » !

 

Bien qu’il s’agisse d’une évidence niaise, d’une vérité de la Palice, je veux bien qu’il soit toujours utile de le rappeler.

 

NON, les retraités ne renoncent pas à leurs droits mais ils en subissent régulièrement la perte depuis une trentaine d’années, alors qu’ils les ont conquis de haute lutte tout au long du siècle dernier !

 

Toutefois, dire que : «Les retraités ont le sentiment légitime d’avoir étés trompés » c’est une certitude certes, mais c’est se foutre d'eux si on ne cible que Macron comme responsable ! !

 

On nous explique : le « Candidat » MACRON se serait engagé à ne pas toucher aux petites pensions avec la hausse de la CSG, qui était destinée aux retraités aisés ….Etc . Selon l’UCR les retraités auraient été trompés uniquement par MACRON, alors qu’ils ont étés maintes fois trompés!

 

Ou bien le rédacteur de ce communiqué a la mémoire courte !

Ou bien est-il frappé d’incompétence !

Ou bien prends-il les retraités pour des niais !

Ou bien est-il un manipulateur comme le sont les médias !

 

Car en fait, les retraités tout comme les actifs CGT, ont surtout étés trompés aussi par l’UCR et la confédération CGT, qui leur demandaient de battre le FN aux présidentielles !!! Autrement dit, de voter Macron pour faire echec au FN !

 

Revenons-en donc à MACRON, puisqu’il ne s’agit que de lui dans ce communiqué de l’UCR.

 

Si moi j’ai pu savoir que le candidat Macron avait été formaté par le MEDEF et par les puissances financières en vue de cette élection, puis, qu’il avait été mis à l’épreuve durant deux années chez Rothschild, avant d’être placé conseiller de Hollande et passer ensuite ministre des finances pour mettre en accéléré une politique néolibérale ….

 

Peut-on croire que le « camarade » Philipe MARTINEZ secrétaire général du syndicat CGT l’ignorait ?

 

Macron : Nous est donc apparu comme un personnage inquiétant, un danger pour les travailleurs !

 

Macron : Son programme économique consistait à démanteler le droit du travail, et donc là encore, à renforcer l'ordre ! L’ordre des classes sociales, l'ordre de la soumission aux patrons et aux hiérarchies dans l'entreprise, avec la mise sous tutelle du syndicalisme largement financé par le patronat et l'Union européenne !

 

Macron : Décidé à appliquer les recommandations les plus néolibérales de la Commission Européenne pour démanteler l’assurance chômage, la sécurité sociale, les retraites,  le code du travail, les CDI… Etc. c’était déjà une certitude avant les présidentielles.

 

Qui pouvait s'y tromper ?

 

Macron : N'est pas un progressiste mais un réactionnaire. C’est un technocrate nourri au spiritualisme chrétien, le pire des mélanges.

 

Macron : Ne pouvait pas être une alternative à Marine Le Pen. Ils sont tous les deux les produits d'une même configuration.

 

Ne pouvant choisir entre La Peste et Le Choléra. J’ai donc décidé de m’abstenir aux présidentielles… Je n’ai pas été trompé, ni par MACRON, ni par MARTINEZ, comme tant d’autres retraités et actifs qui se sont abstenus à ces présidentielles…. Plus de 50 %, un record !

 

Le droit au respect : (il en est justement question dans ce communiqué)

 

Je le revendique pour la mémoire de tous les camarades décédés, qui ont lutté pour abolir cette exploitation capitaliste. Une exploitation qui de plus, en plus prend aujourd’hui une dimension dramatique.

 

Je le revendique pour Benoit FRACHON, Georges SÉGUY et Henri KRASUCKI qui doivent eux aussi se retourner dans leurs tombes !

 

Je le revendique pour moi aussi dans ma 84 eme année, pour avoir sacrifié une vie professionnelle à la lutte et à un engagement militant dans la CGT, compensée par l’enrichissement du syndicalisme de classe !

 

Avec les retraités et les actifs j’ai contribué à faire de la France une des premières puissances mondiales avec un niveau de protection sociale que le monde entier nous enviait !

 

Devrions nous accepter de nouveaux sacrifies ? C’EST POURTANT CE QUI SE PRODUIT ET CE QUI VA S’ACCENTUER !

 

Macron : Ira jusqu’au bout. Il fanfaronne avec son, « je suis responsable, venez me chercher » (selon une formule emprunté à Mussolini ) C’est valable pour toute ses reformes, engagées et à venir, si on ne l’arrête pas immédiatement !!

 

Macron : Dit que le problème actuel de la France est l'égalitarisme... Comme si le problème en France est qu'il y a trop d'égalité, c’est sans doute sa réponse concernant le partage des richesses cher aux réformistes ?

 

Macron : Sa candidature aux présidentielles à été chapeautée par le groupe BILDERBERG, pour que sa politique soit exclusivement mise au service du capital.

 

Macron : Son éloge de l'ordre, de la hiérarchie, et de l’obéissance, cette figure de l'homme providentiel qu’il promène pour communier avec le peuple, cette haine de l'égalité, cette vision technocratique, tout cela forme une configuration inquiétante qui se superpose à celle de l’ex FN ou du nouveau RN.

 

Macron : Je n’exclus pas qu’il mette en place une milice, si ce n’est déjà fait ! Il méprise la démocratie et s’oriente vers une sorte de dictature

 

Macron : C’est aussi le projet de Lâcher des ours dans les Pyrénées, tandis qu’il manque du personnel dans les hôpitaux, dans les maisons de retraites, dans les Urgences Hospitalières, dans tous les secteurs des services publics, et que des SDF et des personnes âgées meurent du froid ou de la canicule dans les rues …. Les vieux n’ont qu’a clamecer ils ont fini de servir, les ours sont prioritaires !!!

 

Voilà tout ce qui arrive en l’absence d’un syndicalisme de lutte des classes.

 

Alors : Pourquoi ce choix fait par la CGT  de participer à cette sorte de messe du 17 juillet organisée par Macron ? Cela ressemble à un acte de soumission dans un contexte social désastreux où les blocages sont légion pour toutes réponses aux revendications !

 

Des blocages que doivent affronter aussi ceux qui luttent contre le démantèlement des services publics, SNCF, EDF, LA POSTE. Etc .

 

Pourtant les travailleurs luttent de plus en plus souvent et de plus en plus nombreux, mais, Ici ou là, jamais tous ensemble, sans la moindre coordination, dont le rôle incombe à notre confédération !  

 

Il faut partout faire grandir une lutte encore plus large et de plus en plus forte. C’est tous ensemble qu’il faut dire STOP à Macron et à ses brebis.

 

Je laisse volontairement les autres organisations syndicales de côté pour en avoir fait la fâcheuse expérience au sein de la multinationale ou j’ai milité ; je sais pour qui elles agissent et ce qu’elles vont faire!

 

Il est juste de dire que l’explosion des inégalités provoque des tensions, des haines, des violences dans les villes, les quartiers, les villages, ce qui crée un climat d’insécurité et alimente le racisme.

 

Réduire les inégalités n’abolit pas l’exploitation ! En 1968 le SMIG à augmenté de 35 %, aujourd’hui avec le SMIC on est plus misérable qu’avant 1968.

 

Un syndicat révolutionnaire ne peut en aucun cas opter pour le réformisme qui ouvre la porte à la collaboration ! La CGT doit donc revenir sur ses fondamentaux, quitter cette CES et la CSI porteuses des directives Européenne, ré-adhérer à la FSM et nettoyer la maison CGT .

 

Mon adhésion au syndicat CGT date de 1954, j’ai toujours rêvé que cette carte syndicale m’accompagnerait jusque la mort et qu’elle serait mise dans mon cercueil.

 

Aujourd’hui je prends une décision qui me fait mal, très mal !

Si au prochain congrès confédéral la décision de quitter la CES, la CSI et de ré-adhérer à la FSM ne sont pas prises, je quitterais cette organisation CGT en pleine dérive !

De plus en plus nombreuses sont les CE d’UL, d’UD, de syndicat.. Etc. qui dénoncent cette dérive confédérale, une scission n’est donc pas à exclure,  bien qu’il soit préférable de l’éviter. Mais un bon nettoyage est nécessaire, le patronat ayant réussi à polluer notre organisation syndicale !

 

Je sais que ce n’est pas mon « coup de gueule » qui va résoudre à lui seul cette situation mais ça me soulage, je n’aurais pas voulu terminer ma vie sans connaître ce soulagement, puisse-t-il donc contribuer au redressement.

 

 

Fait le 3 Août 2018

 

par Georges DUCASSE

 

 

Commenter cet article