Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

APPEL : Que les bouches s’ouvrent pour rebâtir le PCF !

Le vote interne sur les textes de Congrès du PCF est un désaveu sans précédent pour la direction nationale du PCF. Son texte de Congrès obtient 38% des votes seulement, un des textes alternatifs le devance même et arrive en tête.

 Malgré des réserves sur ce texte alternatif intitulé "Pour un Manifeste du Communisme du XXIe siècle", nous nous félicitons de la mise en minorité de la direction du PCF par ses propres adhérents, qui constitue un bouleversement historique sans précédent au PCF. Reste à confirmer la chose d'ici le Congrès en ne restant pas "au milieu du gué" avec des tergiversations stériles sur le sort de l'actuelle direction. Une seule issue raisonnable pour elle, celle que semblent lui indiquer les adhérents du PCF : la porte de la sortie !

Pour cela, nous proposons une démarche de "synthèse par le haut" des textes alternatifs. Une synthèse à la fois ferme sur le fond, sur les fondamentaux communistes, et ouverte sur un plan stratégique. Une "synthèse par le haut" que nous avons tenté d'incarner dans la phase préparatoire du Congrès, en diffusant une Contribution au débat (cf. « Rebâtir le PCF »), et qui nous semble plus nécessaire que jamais aujourd'hui. C'est pourquoi nous proposerons une série d'amendements au texte devenu la "base commune" de réflexion des communistes pour leur Congrès sur les points où cette "synthèse par le haut" nous semble nécessaire et sur lesquels ce texte nous semble soit insuffisant soit dans l'erreur :

1-L’analyse du délitement du PCF y est incomplète et le texte reprend beaucoup de propositions réformistes et illusoires de la direction nationale (loi sur la sécurité de l'emploi et de la formation ou encore volonté illusoire de réformer la BCE) ; 

2-Le soutien à la tactique de la direction nationale sortante y est encore trop présent à notre goût (main tendue à « toute la gauche » dont on ne connaît pas les frontières) et la place majoritaire de la FI dans le champ de la gauche anti-libérale ignorée, son existence présentée comme une « erreur » ou une « anomalie » et non comme la conséquence logique de nos erreurs ;

3-Sur la question européenne, sur laquelle ce texte propose d’ouvrir un débat dans le PCF, nous comptons bien nous en emparer pour faire rompre le PCF avec l'illusion "alter-européiste" (réorienter l'UE, réformer la BCE, etc.) qui y prédomine depuis une vingtaine d'années et sa dérive "eurochauvine" (refus absolu d'envisager la sortie de l'UE et/ou l'abandon de l'euro, même en guise de "dernier recours").

Notre ambition pour ce Congrès est de consolider le vote des communistes par cette "synthèse par le haut" qu'ils appellent de leurs vœux, même si c'est confusément et non sans contradictions, afin de leur donner les moyens de rebâtir à travers le PCF le parti de masse(s) dont les classes populaires ont plus que jamais besoin. 

Matthieu CAUVIN Orchies (59), Jihad WACHILL Paris XIXème (75), Sacha BURGY Orne-Basse (57), Geofrey DEBAILLEUX Est-Cambrésis (59), Loïc DUPONT Lille (59), Arthur FOURCADE Valenciennes (59), Quentin LE MATT Lille (59), Jérémie OZOG Grasse (06), Florence PIN Valenciennes (59), Didier PORTHAULT Dijon (21), Dylan ROBERT Seclin (59), Georges SIMARD Vernon (27), Nathalie SZABADI Trith-Saint-Léger (59), Fabrice WEBER Metz (57)

 

Courriel : contribution.rebatirPCF@gmail.com

 

Page facebook : « contribution rebâtir le PCF »:

 

Commenter cet article