Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

 

Publié par El Diablo

Que se passe-t-il au PCF ? Pour la première fois, le texte de la direction mis en minorité par les adhérents
André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme

André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme

La direction du Parti communiste mise en minorité après un vote historique de ses militants

 

Peu avant son congrès de novembre, les communistes ont voté sur l'orientation que devait prendre le parti. Ils ont rejeté la proposition de base commune, défendue par la direction, battue par un texte alternatif menée par le député André Chassaigne.

 

C'est une première dans l'histoire du parti. En près d'un siècle d'existence, le Parti communiste français (PCF) n'avait en effet jamais connu une désapprobation officielle de sa direction par ses militants. C'est désormais chose faite. Le 6 octobre, le PCF a publié le résultat du vote de ses adhérents quant à l'orientation du parti. La proposition de base commune adoptée par le Conseil national et soutenue par le Secrétaire national, Pierre Laurent, Le communisme est la question du XXIe siècle, n'a recueilli que 37,99 % des exprimés. Traditionnellement, le texte proposé par la direction réalise des scores hégémoniques, dignes de la culture de consensus du parti.

 

Sur les quatre textes en compétition, les communistes ont ainsi préféré, avec 42.15% des voix, le programme du député du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, intitulé Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle. Celui-ci remettait notamment en cause la stratégie menée par la direction du PCF. «Nos directions successives ont été gagnées par le renoncement, jusqu’à des choix qui ont déstabilisé et déstructuré notre parti», critiquait ainsi la contribution arrivée en tête des suffrages.

 

[...]

 

LA SUITE EN LIEN CI-DESSOUS:

« Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle »

LE TEXTE QUI A RECUEILLI LE PLUS DE VOIX EN LIEN CI-DESSOUS

30 833 communistes ont voté. Au 37ème congrès, ils étaient 30 127. Nos comptons 661 bulletins nuls ou blancs, il y en avait 944 lors du congrès précédent.

- La proposition de la direction sortante reçoit 11 461 voix; elle en avait reçu 14 942 voix lors du précédent congrès.
-
Le texte alternatif 1 « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme » reçoit 3 607 voix. 
- Le texte alternatif 2 « Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle » reçoit 12 719 voix.
- Le texte alternatif 3 « PCF : Reconstruire le parti de classe, priorité au rassemblement dans les luttes » reçoit 2 385 voix ; sa ligne politique en recevait 2 001 au congrès précédent (texte alternatif 4).

 

Lors du 37ème congrès, 4 textes alternatifs étaient en lice :

- Texte alternatif 1 « L’ambition communiste pour un Front de gauche populaire et citoyen » ; 6 910 voix.
- Texte alternatif 2 « Pour une politique communiste » ; 1 575 voix.
- Texte alternatif 3 « Unir les communistes Le défi renouvelé du Parti communiste » ; 3 755 voix

 

Le nombre de communistes votant est en TRÈS légère hausse. Cela doit être lié à une régularisation plus avancée ; pas à une augmentation des adhésions.


1/3 de blancs et nul de moins alors qu'il y a un texte alternatif de moins (petite bizarerie, un mystère pour le moment).


La direction est la grande perdante : - 3 500 voix.


Les alternatifs en faveur d'un rapprochement avec la FI (Texte 1) ressortent très minoritaires (tous les autres propositions y sont globalement hostiles).


Grand gagnant le Texte 2 : consécration d'une ligne à tendance identitaire ; faisant la part belle à la SEF de la commission économique du parti .


Le Texte 3 maintient son influence, l'augmentant légèrement. Profitant de la poussée "radicale-identitaire-retour au fondamentaux" qui traverse le parti.

LES RÉSULTATS DÉTAILLÉS DU VOTE EN LIEN CI-DESSOUS:

Commenter cet article