Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

La lettre électronique de CUBA Coopération - Les nouveautés depuis le 1er novembre 2018 -

Rendons à … 
Le relais a fonctionné parfaitement !

Absent, pour cause de Cuba, pendant près de trois semaines, vous n’avez été privé de rien. Le site et la Lettre sont toujours vivants.

Et cela, grâce au travail collectif avec, en particulier notre codirecteur Michel qui vous a fait profiter de son érudition avec les dernières livraisons de l’édito du jeudi. Mais aussi Paula, toujours présente et efficace pour le suivi du site et à qui l’on doit la relation et mise en forme des traductions (merci à eux), Et puis, et puis, notre webmestre Gérard, qui entre deux belles balades avec Madame, sur sa flambante « Ural » met en ligne les nombreux et passionnants articles de notre ami journaliste Michel Porcheron, et quelques autres !

Encore merci à tous et aux autres que je n’ai pas cités et que nous savons mobilisés pour rendre notre site et sa Lettre toujours plus instructive !

Deux évènements ont retenu mon attention, malheureusement souvent plus que celle des « moyens d’information » !

Tout d’abord, les relations Cuba Etats-Unis.

Une nouvelle fois la politique de ces derniers a été lourdement condamnée à l’ONU. Ce qui est a souligné et il faut le regretter, c’est l’aggravation constante, soutenue et de plus en plus développée de l’agressivité du « grand voisin ». Tout d’abord, précédant le vote, ils ont engagé d’énormes pressions auprès de nombreux pays pour que ceux-ci votent des résolutions retirant son sens à la ferme condamnation contenue dans le texte présenté par le gouvernement cubain. Et ils ont fait « choux-blanc » ! Dans le même temps, Donald Trump a annoncé de nouvelles mesures contre Cuba, le Venezuela et le Nicaragua. La presse a titré : « Les Etats-Unis déclarent la guerre à Cuba… »

Pourtant et nous n’aurons de cesse de le dire et de l’écrire : Cuba ne menace personne, c’est un pays pacifique et ces dirigeants se sont toujours déclarés et ils le proclament aujourd’hui : ils souhaitent des relations normales avec les Etats-Unis, fondées sur la coopération, sur le respect de l’indépendance de chacun des pays, le respect des institutions qu’ils se sont données… La politique menée par les dirigeants étasuniens doit être fermement condamnée. C’est ce que viennent de déclarer les sénateurs communistes et républicains dans une résolution du 5 novembre « demandant le renforcement de l’engagement de la France contre l’embargo étasunien contre Cuba ». Notre assemblée générale qui se réunit ce samedi 10 novembre interviendra en ce sens.

Deuxième événement d’importance : alors que ce terminera le 15 novembre prochain, l’extraordinaire exercice démocratique à Cuba, un débat vaste et profond qui consiste à élaborer en commun (plus de 7 millions de citoyens cubains y ayant participé), une nouvelle constitution, le nouveau Président Miguel Diaz Canel a entrepris une série de visites à plusieurs pays d’Europe et d’Asie. Tout d’abord la Russie, la République Populaire de Corée, la Chine où il se trouve actuellement ensuite le Viêt Nam et enfin le Laos. Il est reçu partout, dans une atmosphère chaleureuse d’amitié et de solidarité par les plus hautes autorités de l’État. A Moscou et à Pékin il a en outre signé, en compagnie des Ministres faisant partie de la délégation, de nombreux accords commerciaux.

En transit à Paris, il avait été reçu par notre Premier Ministre. Les rapports en nos deux pays sont au beau fixe. Nous en sommes satisfaits. Le Président cubain pouvait souligner à cette occasion que « La France est le partenaire de référence en Europe dans les domaines de la coopération, du financement et des investissements étrangers ainsi que l’augmentation de la participation des entreprises françaises à Cuba »

Souhaitons que ces relations s’amplifient dans tous les domaines. Notre association en ce qui la concerne poursuivra modestement son travail pour qu’il en soit ainsi.

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France
Codirecteur de la lettre hebdomadaire et du site de CCF

PLUS D'INFORMATIONS EN LIEN CI-DESSOUS:

Commenter cet article