Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

La lettre électronique de CUBA Coopération - Les nouveautés depuis le 22 novembre 2018 -

À l’occasion du deuxième anniversaire de sa disparition physique, la population cubaine a rendu hommage à Fidel Castro dans de multiples manifestations publiques. Ce fut l’opportunité de rappeler les luttes victorieuses qu’il a conduites à la tête de son peuple et les enseignements qu’il lègue à la génération actuelle et aux futures.

Ils rendent des comptes ! Les délégués élus aux différentes élections rendent, comme ils le font deux fois par an, des comptes à leurs électeurs. Un autre exercice de démocratie participative avec l’examen du projet de nouvelle constitution qui vient lui, de se terminer. La commission présidée par Raul Castro se réunit actuellement afin d’examiner l’ensemble des propositions qui ont été faites et de mettre au point le texte qui sera soumis d’abord à l’Assemblée nationale dans sa session de fin d’année et qui ensuite sera soumis à référendum. Et durant l’année 2019, les très nombreux et importants textes de lois qui découleront de cette nouvelle constitution seront promulgués. Et certains, mal voyants et surtout mal intentionnés diront qu’à Cuba rien ne bouge !

Plusieurs évènements importants marqueront l’activité de notre association en 2019 ! Tout d’abord bien évidemment la poursuite de la mise en œuvre de nos projets de coopération tant à La Havane, qu’à Cienfuegos et maintenant à Santiago de Cuba. Et nous nous ferons un plaisir de vous en informer tout au long de l’année. Bien évidemment le Gala Annuel début février qui va rassembler plus de 500 invités dans le site prestigieux du Cercle Interallié. Mais aussi le 16 février à Ivry-sur-Seine, l’organisation de plusieurs conférences pour le 60e anniversaire de la révolution cubaine, en mai/juin la présentation du tout dernier livre du célébrissime historien de La Havane Eusébio Leal, si possible en sa présence « Para no olvidar » (Pour ne pas oublier), exceptionnel ouvrage publié en français par notre association. Et en septembre le traditionnel, mais toujours renouvelé, Forum National de la Coopération qui en sera à sa septième édition…

Mais je veux signaler, insister sur deux autres évènements qui sortiront de l’ordinaire !

Tout d’abord le 200e anniversaire de la ville de Cienfuegos. Cette ville créée par des Français, certains venus de Bordeaux, fait l’objet de toute l’attention de notre association depuis de nombreuses années. C’est là que la plupart des projets de coopération ont été réalisés, sont en cours de réalisation ou sont à l’étude. Et cela dans de multiples domaines qui concernent la vie de la population locale : environnement, culture, développement, agriculture, éducation, santé… Plusieurs centaines de milliers d’habitants de la province ont pu bénéficier de ces actions menées avec divers partenaires : collectivités territoriales, entreprises publiques et privées, associations, syndicats, fondations… et les engagements tant humains financiers peuvent être évalués à plusieurs millions d’euros ! L’un des éléments qui sera visible pour les 80 amis de l’association qui participeront avec nous aux cérémonies officielles en avril, ce sera la réfection des trois immenses mosaïques qui ornent le fronton du magnifique théâtre Terry. Tous ceux qui ont participé à l’ensemble de ces réalisations peuvent en être fiers. Au-delà des discours, il s’agit d’actes concrets de coopération !

Et puis, en novembre nous célébrerons avec nos amis cubains le 500e anniversaire de leur belle capitale. L’objectif fixé : avoir une ville plus belle, plus ordonnée. Elle se prépare à être royale, merveilleuse. Un vaste programme de travaux a été entrepris depuis 2017 dans les 15 municipalités. Il s’agit de travailler à son développement économique et social, au renforcement de son identité. Pas exclusivement pour les Havanais, car elle est la capitale de tous les Cubains. Et il s’agit surtout de résoudre les problèmes les plus sensibles de la population. Eusébio Leal, l’historien de la ville déclarait à ce propos : « La Havane que nous voulons commémorer n’est pas seulement celle du Palais renaissant (le Capitole national), l’Église de la Reine, le dôme de la cathédrale russe, mais aussi celle de ce qui s’est passé à l’intérieur. La Havane de la musique, des maîtres et des éducateurs, des ouvriers et des constructeurs, des artistes, LA HAVANE DE TOUS »
Et notre association aura à cœur d’apporter son concours à cette belle fête. Nous y contribuerons concrètement en envoyant plusieurs conteneurs d’équipement et de matériel. Nous serons aussi présents pendant toute une semaine en compagnie de très nombreux amis de Cuba. Évènement exceptionnel, encore jamais réalisé : un colloque international sur le thème « Victor Hugo, visionnaire de Paix » regroupera des spécialistes du grand écrivain venus des cinq continents. Les Maisons qui lui sont consacrées en Europe ainsi que celle de la ville de sa naissance Besançon seront présentes par des expositions dans la Casa Victor Hugo située dans le cœur historique de la capitale ; un Carnaval d’enfants accompagné des écoles de musique de La Havane sera organisé dans les rues de la ville ; les récompenses du Prix Victor Hugo 2018/2019 seront remises aux lauréats à cette occasion et à confirmer un concert par le chanteur Raul Paz !

Le Conseil d’administration élu lors de notre dernière assemblée générale et qui se réunit ce samedi a du pain sur la planche ! Mais nous sommes, comme on dit, en ordre de bataille … et la volonté d’être toujours plus utiles à la coopération entre nos deux pays.

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France
Codirecteur de la lettre hebdomadaire et du site de CCF

PLUS D'INFORMATIONS EN LIEN CI-DESSOUS

Commenter cet article