Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Jean-François Barnaba (capture d'écran)

Jean-François Barnaba (capture d'écran)

Commenter cet article

Vindard 05/12/2018 19:44

Pourquoi ne pas demander que sois revu les avantages versees aux anciens présidents et premiers ministres qui nous coutent trop cheres .ils sont de plus en plus jeunes et combien d'annees ont va payer .moi j'ai travaillé toutes ma vie depuis mon age de 13 qns ans pour recevoir 1300 EUR ca suffit les privileges .

6capitalismesubventionné 04/12/2018 21:59

Face à des méthodes policières de + en + violentes (recours à une arme dangereuse, le flash ball, femme âgée décédée, à l'évidence cible de la répression organisée par les CRS à Marseille, manifestants dissuadés de manifester par le ministre de l'Intérieur lui-même....etc)le peuple tout entier doit entrer en résistance et s’organiser en conséquence.Il est légitime que le peuple résiste à la violence économique,physique et symbolique qui lui faite.Les élites dirigeantes françaises entendent se faire obéir au doigt et à l’œil en faisant mine d’être « ouvertes au dialogue ».Personne n’est dupe de cette violence des couches dirigeantes de la société française.Leurs méthodes oscillent invariablement entre l’incompétence avérée (=> aucun effet positif sur l’économie)et l’autoritarisme décomplexé.La situation doit changer.Les sommes colossales,se comptant en dizaines de milliards d’euros qui vont des caisses de l’Etat vers les poches des + fortunés (suppression de l’ISF,de l’exit tax,création de la « flat tax »,le Crédit Impôt Compétitivité Emploi,le Crédit impôt recherche,les multiples niches fiscales inutiles & coûteuses,l’optimisation fiscale pratiquée par les très grandes firmes multinationales,l’évasion fiscale….etc,etc)ont vidé les caisses de l’Etat et créé très peu d’emplois,n’ont pas favorisé le cercle vertueux de l’investissement et de la croissance mais ont favorisé les intérêts des gros actionnaires et des cyniques spéculateurs!Cette stratégie économique élaborée par le président de la République lui-même et mise en place en 2014 c’est-à-dire depuis + de 4 ans s’est soldée par un échec patent,flagrant,désolant.Aucun autre pays au monde n’a mis en place pareille stratégie qui est d’ailleurs contraire à toute logique économique,y compris celle du marché.Les résultats économiques sont nuls car ces mesures sont en fait une collection d’effets d’aubaine permettant aux + puissants intérêts privés d’éviter de contribuer à la chose commune,de faire sécession.Pour ces « premiers de cordée » contribuer le moins possible est devenu la norme.Ce capitalisme autoritaire,prédateur et pourtant subventionné par l’Etat ( !) défendu par des élites dirigeantes devenues fantoches doit être dénoncé sans relâche.Ce capitalisme dérégulé est le produit de choix politiques.Les multiples injustices,nuisances et désordres qui en résultent doivent cesser :nous devons reconstruire notre République confisquée par des dirigeants organisés en caste.Nous avons raison et sans doute aussi le devoir de nous révolter.