Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE (RIC) : une des revendications des gilets jaunes
photo d'illustration : le samedi 15 décembre 2018 à Paris

photo d'illustration : le samedi 15 décembre 2018 à Paris

Le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) est une revendication qui a émergé massivement ces derniers jours chez les porte-paroles des Gilets Jaunes et dont de nombreuses personnes se sont emparées. Le système est simple, quiconque veut proposer une loi, en abroger une, révoquer un élu, le propose par pétition qui si elle obtient un certain nombre de signatures (entre 500.000 et 1.000.000 selon les propositions) oblige l’Assemblée Nationale à organiser un référendum. Le résultat du vote doit être appliqué par l’Assemblée Nationale.

Le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE (RIC) est inscrit dans la Constitution du...Venezuela !

Par Romain Migus

En 1989, asphyxié par des mesures néolibérales, le Peuple vénézuélienne est à bout. Une ultime mesure le fera descendre dans la rue : l’augmentation du prix de l’essence. La répression sera sauvage : 2000 morts, mais dés lors, un nouveau sujet historique fait son apparition sur la scène politique. La grande majorité du Peuple vénézuélien, laissé pour compte par les élites politiques et économiques n’entend pas s’arrêter là.

Cela prendra dix ans. Et en 1999, Hugo Chávez accède au pouvoir en lançant les bases d’une Assemblée Constituante. Partout dans le pays, des dizaines de milliers de personnes précarisées, oubliées, se réunissent en comité et élaborent des propositions qui sont débattues au sein de l’Assemblée Constituante.

En 2000, la nouvelle Constitution est approuvée par référendum. Parmi les 350 articles de cette nouvelle charte suprême, 3 sont particulièrement inventifs.

L’article 72 : Tous les mandats sont révocables par referendum, y compris celui du président de la République.

L’article 73 : Les projets de loi en discussion à l’Assemblée Nationale peuvent être soumis à un référendum populaire.

L’article 74 : Les lois peuvent être abrogés totalement ou partiellement par referendum populaire.

Le néolibéralisme semble provoquer partout les mêmes conséquences : augmentation de la pauvreté, atomisation de l’Etat et destruction des services publiques. Ce qu’on voit aujourd’hui, c’est qu’en réaction il produit les mêmes revendications de la part des populations.

Si les gilets jaunes le savaient, ils s'inspireraient sûrement du processus constituant vénézuélien. Mais les médias veillent !

 

Pour lire la constitution du Venezuela en français : https://fr.mediumweb.info/textos-fundamentales

SOURCE :

Le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE (RIC) : une des revendications des gilets jaunes

Commenter cet article