Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

photo d'illustration

photo d'illustration

Pour ce nouveau samedi de mobilisation des gilets jaunes, les manifestants se sont rassemblés dans de nombreuses villes de France

 

Pour ce nouveau samedi de mobilisation des gilets jaunes, rassemblements et défilés ont éte organisés dans plusieurs villes en France. franceinfo fait le point sur la mobilisation, région par région.

 

Auvergne-Rhône-Alpes

Au moins 600 personnes ont rejoint le défilé à Saint-Étienne (Loire), selon France Bleu Saint-Étienne Loire.

À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), les "gilets jaunes" se sont arrêtés devant la permanence de la députée LREM Valérie Thomas et l'ont tapissée de jaune. Tout se passe dans le calme grâce au service d’ordre, d'après les informations de France Bleu Pays d'Auvergne.

À Valence, dans la Drôme, ils sont 2 000 à manifester.

À Grenoble (Isère), entre 2 000 et 2 500 "gilets jaunes" défilent dans le centre-ville, contre 1 500 la semaine dernière. La manifestation n'est pas déclarée.

À la Tour-du-Pin (Isère), un groupe des "gilets jaunes" est conduit par un cheval en tête de cortège.

 

Bourgogne Franche-Comté

À  Belfort, les "gilets jaunes" se sont réunis sur un parking avant de partir défiler dans la ville vers 14h30. Ils sont plus de 1 000 selon France Bleu Belfort-Montbéliard. Cette mobilisation est interrégionale, des Alsaciens notamment font partie du cortège. Une manifestation interdite vendredi par la préfecture du Territoire de Belfort. Le cortège s'est dispersé vers 17h15. Pour la petite histoire, un journaliste de France Bleu Alsace présent sur place a filmé la demande en mariage d'un manifestant à sa compagne.

 

Bretagne

Rennes (Ille-et-Vilaine), des échauffourées ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre place de la République, non loin de l'Hôtel de ville. Deux policiers ont été légèrement blessés, des affrontements ont lieu autour de l'esplanade Charles de Gaulle, après de grosse tensions rue d'Orléans (des personnes cassaient des blocs de béton pour les jeter sur des CRS) selon le reporter de France Bleu Armorique sur place. Par ailleurs, une manifestante "gilet jaune" a fait un malaise après une charge de CRS. Elle a été prise en charge par les pompiers et transportée à l'hôpital.

 

Les manifestants étaient un peu moins d'un millier selon le journaliste de France Bleu sur place. Ils ont mené une opération escargot et investi différents secteurs de la ville, notamment les abords du Roazhon Park et la place de la République, à proximité de la mairie, où ont eu lieu les échauffourées.

 

[…]

LA SUITE EN LIEN CI-DESSOUS :

capture d'écran RT France

capture d'écran RT France

PAROLES DE GILETS JAUNES

 VOIR LE LIEN CI-DESSOUS:

Commenter cet article