Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Mercredi 13 février : GRÈVE NATIONALE unitaire en BELGIQUE pour l'augmentation des salaires et des pensions

 

 

voir également le lien ci-dessous: 

Grève nationale le 13 février en Belgique

 

En Belgique, le 13 février 2019, la FGTB, la CSC et la CGSLB seront en grève.

 

Tous les deux ans, les syndicats et les employeurs négocient un accord interprofessionnel, qui fixe le cadre minimum pour les négociations sectorielles, notamment en matière d’évolution salariale. Les calculs du gouvernement pour limiter cette augmentation (ce qu’on appelle « la norme salariale ») ont abouti à un chiffre ridiculement bas : 0,8% maximum d’augmentation possible du salaire réel. Ce qui est inacceptable. De plus, les employeurs veulent encore accroitre la flexibilité et refusent toute discussion sur les prépensions ou sur l’augmentation des salaires minimums. Les confédérations belges veulent pourtant un accord interprofessionnel qui permette aux travailleurs et travailleuses belges un meilleur salaire et de meilleures conditions de vie et de travail !

 

La FGTB, avec les autres syndicats belges, sera donc en grève générale ce 13 février avec pour principales revendications :

 

-Pour une augmentation significative des salaires, pour une réforme profonde de la nouvelle loi salariale, pour une augmentation du salaire minimum à 14€/heure ou 2.300€/mois, pour un salaire des jeunes qui permet de démarrer dans la vie

 

-Pour moins de pression et un travail faisable, plus de contrats à durée indéterminée et un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle

 

-Pour une pension décente : Une pension minimum de 1.500€ net, une pension correspondante à 75% du salaire moyen du travailleur, une fin de carrière en douceur via le maintien des régimes de RCC (ex-prépension) et des emplois de fins de carrières à partir de 55 ans

 

-Pour le relèvement des allocations de 10% au-dessus du seuil de pauvreté

 

-Pour l’égalité salariale « À travail de valeur égale, salaire égal ! »

 

-Renforcer les services publics et créer des conditions de travail respectueuses des travailleurs et des travailleuses dans les services publics et les entreprises publiques.

 

-Des factures de biens et services essentiels (eau, gaz, électricité) raisonnables

 

-Une plus grande justice fiscale. Via un social shift qui déplacera la pression fiscale des épaules les plus faibles vers les plus fortunés, le capital et les grandes entreprises.

 

Au niveau européen mais aussi mondial, nous menons les mêmes combats pour des augmentations salariales et des conditions de vie et de travail décentes.

 

Source : FGTB

 

Commenter cet article

Jean Sur 18/02/2019 06:03

Prière de me réinscrire sur votre liste de diffusion.
Merci d' avance.

El Diablo 18/02/2019 08:21

bonjour, il faut vous réinscrire en cliquant sur newletter et inscrivant votre e.mail ou me communiquer votre e.mail merci