Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Pour ceux qui ici ne savent pas où est cet endroit où ils y a ces fervents "sans-culottes »: c'est dans le Nord du Cantal sur la rive Sud de la Dordogne, autrefois pays de mines de charbon...pas la peine d'épiloguer sur la profonde signification politique de ses révolutionnaires les plus avancés dans leur contrée...alors toujours pas clair ce mouvement qui vient des profondeurs clament toujours du haut de leurs certitudes des grands prêtres assis sur tous les zemblématiques bréviaires anti-capitalistes des temps passés? (Et malgré parfois des tâtonnements et maladresses) le mouvement G.J. avec ses actions anticapitalistes contre la privatisation des barrages, d’Aéroports Paris, les licenciements supermarché ou autres, la défense du rail et etc.… ? 

On attend encore les trop nombreux « mous du genou » à être pleinement dans le mouvement, que l'on ait un gilet jaune ou pas. Assez d’atermoiements ! on est avant tout des citoyens unis vers le même combat : changer radicalement la société !!! on fonce et on élargit par toutes les actions de masse possible...

Pierre P.

 

COMMUNIQUÉ de PRESSE

des GILETS JAUNES du groupe Ydes Sumène-Artense (Cantal) :

Au vu de ce qu’il s’est passé à Toulouse aujourd’hui, samedi 13 avril 2019, nous apparait clairement l’orientation définitive décidée par Macron et son gouvernement : imposer par tous les moyens
leur politique sociale d’asservissement et de paupérisation à toute la population française, à l’unisson des régimes européens de même nature qui se sont forgé l’outil de l’UE, afin d’aboutir à l’instauration généralisée et pérenne du système néolibéral capitaliste.
Rien, sinon la lutte résolue de notre classe, désormais révolutionnaire, ne les fera changer de direction. Nous en aurons à nouveau confirmation avec les annonces manipulatrices de Macron cette semaine.
Le signal de leur détermination a été amplement donné aujourd’hui à Toulouse : nassages, gazages, violences et interpellations gratuites d’une nouvelle ampleur.
Ce premier épisode répressif après l’adoption de la loi anticasseurs a donné lieu à une véritable débauche de violence qui doit nous alerter pour la suite du combat.
Ils ne lâcheront rien et sont prêts à tout, absolument tout !
Nous non plus, nous ne lâcherons rien ! Prêts à tous, nous sommes désormais entrés de plain-pied dans le champ de la lutte de classes.
Nous en avons pris conscience au fil de notre combat durant vingt-deux semaines, et qui ne cessera pas.
Notre combat n’est désormais plus en vue d’un soi-disant meilleur partage de la valeur que nous créons.
Cette orientation a conduit à tous les échecs revendicatifs depuis cinquante ans.
Notre combat est aujourd’hui celui qui nous assurera la maîtrise pleine et entière, citoyenne, de la valeur et des richesses dont nous sommes les seuls créateurs. Et dont ils sont, eux, les voleurs.
Le moment est venu pour que nous nous substituions à cette classe dominante qui nous exploite et dont l’avidité sans vergogne aboutit aux malheurs subis aujourd’hui par l’ensemble des Français, individuellement et collectivement.
Malheurs subis de même par la planète et la biosphère, car elles sont en cours de destruction par la folie d’un développement hors de raison au service des seuls intérêts financiers du 1% de l’humanité.
Personne n’est épargné, l’humanité tout entière et la planète qui l’héberge.
Nous mettrons tout dans la bataille qui s’annonce.

Le 13 avril 2019

Source : correspondant particulier

 

Commenter cet article