Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

Déclaration de l’ARAC

(Association Républicaine des Anciens Combattants)

8 MAI 1945

Il y a 74 ans, la barbarie fasciste, la barbarie nazie tombait. Les peuples d’Europe opprimés retrouvent leur liberté, leur souveraineté. Une victoire de la paix, le début d’un nouvel espoir.

Rendons hommage à ces femmes et ces hommes qui ont souvent payé de leur vie, la lutte contre la barbarie, l’occupant, pour la liberté et la souveraineté de la France.

Rendons hommage à ces combattants de l’ombre, à ceux qui ont résisté, combattu. Rendons hommage à ceux qui ont permis la libération de la France.

A l’épreuve des tragédies des deux guerres mondiales, les puissances s’étaient accordées pour instituer une légalité internationale qui mette la guerre hors la loi. C’est la Charte des Nations Unies adoptée en 1945 au motif magnifiquement énoncé dans son préambule : «  Nous peuples des  Nations Unies, résolus à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui par deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à l’Humanité d’indicibles souffrances … »

Aujourd’hui, dans le monde grandit le risque de guerre, de tensions entre pays. Dans plusieurs pays d’Europe, se renforcent l’extrême-droite, le fascisme.

Mesurons le travail du Conseil National de la Résistance qui, tout en menant le combat clandestin, a conduit des femmes et des hommes, de toutes obédiences politiques, attachés au retour de la souveraineté de la Nation, à élaborer un programme de reconstruction économique et sociale du pays, unique au monde : le programme du C.N.R.

Les choix économiques et sociaux de cette période, nous en profitons encore. Il s’agit de la Sécurité Sociale, de la retraite par partition, des 40 heures, des nationalisations des banques, du statut de la Fonction Publique, de la loi sur les prestations sociales, la création de la SNCF…

L’ARAC invite toutes les citoyennes et citoyens à s’inspirer de l’esprit de résistance, qui a permis la libération de la France et l’écrasement du fascisme, pour aujourd’hui préserver le programme du CNR mais surtout le réactualiser pour répondre aux attentes et besoins de notre époque.

L’ARAC appelle le gouvernement à défendre la souveraineté de chaque peuple et le droit international comme nous y invite le Charte des Nations Unies. Notre pays s’en honorerait dans l’action pour la paix et le respect des peuples, et ferait rayonner l’image de la France, pays des droits de l’Homme et du citoyen.

Ne laissons pas brader notre héritage, celui construit au fil des générations, avec des femmes et des hommes courageux et déterminés.

Villejuif, mai 2019

SOURCE:

Le 9 mai : jour de la Victoire en Russie

Alors qu’en Europe Occidentale, l’armistice de la Seconde Guerre Mondiale est fêté le 8 mai, la Russie célèbre sa victoire sur l’Allemagne Nazie le 9 mai. Ce jour est l’occasion de rendre hommage aux héros de la patrie.

Pourquoi cette date est-elle différente du reste de l’Europe ? La capitulation est signée le 8 mai 1945 à Berlin, peu avant minuit. Staline invoque donc le décalage horaire existant entre Berlin et Moscou pour imposer le 9 mai comme date de commémoration.

Rappelons que l’URSS a beaucoup souffert lors de cette guerre avec pas moins de 20 millions de victimes. Son entrée aux côtés des alliés a largement contribué à la défaite de l’Allemagne Nazie. Le siège de Léningrad, qui a duré 900 jours, est considéré comme un des épisodes majeurs qui a permis la victoire de l’armée rouge. Alors que l’armée allemande et finlandaise encerclent la ville, la Route de la Vie a été créée. Cette route relie la ville du reste du territoire, en passant par le lac Ladoga gelé. Elle a permis d’évacuer la population et d’acheminer de la nourriture. Aujourd’hui, le musée de la Route de la Vie près du lac Ladoga retrace cet épisode.

Dans les rues, vous verrez beaucoup de personnes portées le ruban de Saint-Georges, même plusieurs jours avant les festivités. Orange orné de trois rayures noires, ces couleurs symbolisent le feu et la poudre et proviennent probablement du blason de l’Empire russe, composé d’un aigle noir sur un champ d’or. Il a été instauré sous Catherine II afin de récompenser ses officiers et soldats. Aujourd’hui, il est porté fièrement en hommage aux vétérans.

Toute la Russie est en fête lors de cette journée. A Moscou, la parade militaire sur la Place Rouge est une véritable tradition. Véhicules militaires, officiers et soldats traversent chaque année cette place mythique, alors que des avions militaires survolent la capitale. A Saint-Pétersbourg, en plus de la parade qui a lieu sur la place du Palais devant l’Ermitage, vous pouvez admirer un défilé des navires militaires sur la Néva. Vient ensuite la marche du Régiment immortel où chaque famille défile dans les rues, brandissant le portrait de leur parent disparu. Cette marche s’effectue aussi dans certaines villes de France. Enfin, des feux d’artifices mettent fin aux festivités.

Si vous voyagez en Russie lors de cette période, vous ressentirez toute la fierté et le patriotisme du peuple russe en vivant cette journée à leurs côtés. Hourra !

SOURCE :

 

Commenter cet article