Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

Drapeau de l'Iran

 

Chers tous,

 

Sur les sites Internet de BFM-TV, de Valeurs actuelles et de France Info, j'ai lu que la ministre de la Défense Florence Parly n'avait pas exclu que l'Union européenne prenne des sanctions contre l'Iran après la suspension par Téhéran de certains de ses engagements au titre de l'accord sur le nucléaire de 2015.

 

Remarque 1. Je me suis étonné, en écoutant les journaux d'information de France Inter, de France 2 ou de France 3, qui sont des médias largement écoutés et vus, que cette information n'ait pas été davantage reprise et commentée, et largement commentée, car c'est tout de même, à maints égards, une information de première importance.

 

Remarque 2. C'est une information de première importance car Florence Parly, en évoquant cette possibilité, a inversé, de façon sidérante, l'ordre des responsabilités : en effet, si l'Iran a suspendu certains desdits engagements, c'est parce que, préalablement, le 8 mai 2018, c'est-à-dire il y a exactement un an, Donald Trump avait dénoncé cet accord signé par son prédécesseur - alors que, précisément, l'Iran respectait les termes de l'accord ! Le président américain, cherchait délibérément l'affrontement - comme il le fait, conformément à ses vues et à son idéologie, à l'égard de Cuba et du Venezuela - pour ne rien dire de la Palestine...

 

Il est donc pour le moins étrange de faire porter la responsabilité de la crise sur l'Iran alors que cet État a attendu un an pour réagir et qu'il donne aux autres signataires de l'accord (parmi lesquels les Européens) 60 jours pour sauver l'accord de 2015. Les médias parlent "d'ultimatum" en évoquant les 60 jours de délai, en "oubliant" les 365 jours précédents durant lesquels les Iraniens ont patienté !

 

Tout se passe comme si les Européens, pour camoufler leur soumission, leur servilité, leur couardise à l'égard des États-Unis considéraient fictivement que la crise n'a débuté que depuis que les Iraniens se sont retirés de l'accord, comme si ce retrait était un effet sans cause. Ou plutôt, comme on le devine entre les lignes, comme si cette cause était la perversité foncière de la République islamique d'Iran, sa volonté "d'exporter" le djihadisme, le terrorisme, la charia et autres abominations. Et du coup - hop ! - les agissements de boutefeu de Donald Trump passent à la trappe...

 

Remarque 3. Florence Parly est coutumière de ces travestissements de la réalité, notamment lorsqu'elle feint l'innocence en prétendant qu'elle n'a "aucune preuve" [sic] que les armes vendues par la France à l'Arabie saoudite sont utilisées contre des civils. Comment cela, "aucune preuve" ? Comment la ministre peut-elle imaginer que l'Arabie saoudite, pays actuellement en guerre contre les Yéménites, achète des armes juste pour les exhiber dans un musée local de l'Armée, dans une espèce d'Invalides du désert ? En particulier les canons de 155 mm Caesar, très mobiles, puisque montés sur un camion, d'où leur nom (camion équipé d'un système d'artillerie). La portée de ces canons va jusqu'à 50 km lorsqu'ils sont équipés d'obus-roquettes. Et il ne s'agit là que d'un seul exemple des armes vendues par la France à l'Arabie saoudite...

 

Je vous saurais gré de vos remarques, précisions, rectifications et critiques

Philippe Arnaud

Les Amis de Monde Diplomatique de Tours
 

Commenter cet article