Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Chères Amies, Chers Amis,

 

Le Président Donald Trump poursuit son objectif de destruction de la société cubaine : blocus aggravé, Loi Helms Burton, mesures visant à l’interdiction à la quasi-totalité de la population des États-Unis de visiter Cuba et de connaître sa population, sa culture…

 

De par le monde, des voix s’élèvent pour protester et demander l’annulation de ces sanctions illégales, inhumaines, immorales, cruelles pour la population de l’Île. Ces voix se doivent de s’amplifier y compris dans notre pays, au plus haut niveau de l’État. Nous y prenons notre part.

 

Mais comme le déclarait le Président cubain, si nous n’avons pas le pouvoir de décréter la fin du blocus, obstacle fondamental au développement du pays, nous devons nous concentrer sur ce qui dépend de nous tous : intelligence, créativité et efforts. Comment mieux utiliser ce dont nous disposons qui généralement est quinze ou vingt fois moins que ce qui est demandé, faire face et surmonter les difficultés engendrées par les mesures imposées par les États-Unis. Et cela sans évacuer les difficultés internes. Trouver des solutions sures et spécifiques à tous les problèmes, en surmontant ce qu’il n’a pas hésité à qualifier de « blocus interne ». Jointe à la défense, la tache fondamentale de la révolution aujourd’hui, c’est l’économie ». Développement de la production intérieure afin de limiter les importations, et répondre mieux aux besoins de la population, favoriser les investissements étrangers utiles, de promouvoir l’autosuffisance municipale. Et élaborer le plan national 2020 en partant des entreprises, publiques et privées ce qui nécessite un changement de mentalité.

 

Et dans le même temps, avec la même volonté, nos amis cubains mettent en place leur nouvelle constitution ! D’une part rédaction et débats des députés dans toutes les provinces de la nouvelle loi électorale, qui sera soumise au vote de l’assemblée nationale le 13 juillet prochain, session qui sera précédée de la réunion de l’ensemble des commissions de travail les 8, 9 et 10 juillet.

 

La nouvelle constitution prévoit entre autres que six mois après sa promulgation, une nouvelle loi électorale sera votée qui réglera l’élection future des députés à l’Assemblée Nationale (c’est-à-dire notamment leur nombre), l’élection de son Président, Vice-Président et Secrétaire, le Conseil d’État (nombre de membres) et le Président et le Vice-Président de la République. 


Trois mois après, c’est-à-dire à l’automne de cette année, seront élus par les députés, le Président, vice-président et secrétaire de l’Assemblée nationale, les membres du Conseil d’État et le Président et Vice-Président du la République.


Trois mois après l’élection du Président de la République, celui-ci proposera à l’Assemblée Nationale la désignation du Premier Ministre, des Vice-Ministres et Secrétaires et les membres du Conseil des Ministres.

 

D’autres dispositions seront examinées et votées lors de la réunion du 13 juillet et qui concerne notamment la nouvelle organisation territoriale qui prévoit notamment un renforcement du rôle et des compétences des communes.

 

Un travail sérieux, comme pour l’élaboration de la Constitution, un exercice démocratique grandeur nature.

 

Je serais tenté de conclure en citant un proverbe qui je crois nous vient d’Afrique : « Les chiens aboient, la caravane passe ! »

 

Bonne lecture,

 

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France
Directeur de Publication du site Internet et de la Lettre Hebdomadaire

 

LIRE LA SUITE:

 

Commenter cet article