Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Chères Amies, Chers Amis,

Un événement assez exceptionnel : Eusebio Leal, personnage emblématique s’il en est de Cuba, de sa capitale, reconnu mondialement et singulièrement par l’UNESCO, était a l’invitation de notre association, à Paris pendant une semaine. Nous en rendons compte dans cette livraison de la Lettre Hebdomadaire. Conférences, rencontres, présentation de son livre ’Para no olvidar" (dont vous pourrez vous procurer l’édition en français auprès de Cuba Coopération France)... une mission bien remplie.


Par curiosité, mais aussi sans beaucoup d’illusion, j’ai recherché avec l’aide de GOOGLE quels étaient les moyens d’information français qui en avait fait état.


NADA, personne n’a trouvé une ligne pour relater l’événement. Et on nous rabat les oreilles sur la liberté de l’information !

 

Les sanctions de Donald Trump contre Cuba, suite et malheureusement pas fin !


Philippe Mano, détaille dans ses brèves d’aujourd’hui, quelques unes des répercussions des nouvelles mesures prises, qui ont des conséquences financières, économiques, sociales pour la population cubaine. Elles viennent s’ajouter à celles contenues dans le blocus lui-même, imposé depuis près de 60 ans par les Etats-Unis.


L’agressivité envers le peuple cubain semble ne pas avoir de fin.


Les prétextes sont multiples et changeants ! D’abord l’alliance avec les pays de l’Est, ensuite le soutien au terrorisme et maintenant l’aide au Venezuela et dans tout cela la déstabilisation en Amérique Latine !
En mettant fin aux formes les plus populaires de voyages à Cuba des habitants de son pays, le Président Trump veut, au-delà des conséquences matérielles, empêcher les touristes de connaitre la réalité cubaine, celle qui leur est cachée, qui est déformée, caricaturée ! A Cuba, les touristes rencontrent un peuple accueillant, fier de son indépendance, cultivé (Wolinski disait "il y a plus d’analphabètes dans les touristes que dans la population cubaine). Un peuple épris de paix, ami de celui de cette grande nation voisine avec laquelle il souhaite coopérer dans le respect de chacun...


Conséquence directe des dernières mesures...


Le « Bateau pour la Paix » bâtiment appartenant aux USA ne pourra pas toucher les cotes cubaines !!! Ce bateau, symbole de Paix, de Coexistence pacifique, de bonne volonté entre les peuples n’a pu abordé aujourd’hui 13 juin dans un port cubain. Il transportait les modestes dons de la communauté cubaine vivant au Japon et ceux des amis japonais, pour soutenir les victimes de la tornade qui a frappé La Havane en ce début d’année...

 

Les protestations, les oppositions aux mesures dictées par Donald Trump sont de plus en plus nombreuses et fermes.

 

Le Président cubain a assuré que Cuba ne sera pas intimidée ni distraite par les nouvelles menaces et restrictions. « Le travail, la créativité, les efforts et la résistance sont notre réponse. Ils n’ont pas pu nous étouffer. Ils ne peuvent pas nous arrêter. Nous vivrons et nous vaincrons. FACE AUX MENACES ET AUX PRESSIONS IMPÉRIALISTES : IL N’Y A PAS DE NÉGOCIATIONS »

 

DERNIÈRES MINUTES !

Les voyages sont maintenus ! Sont autorisés ceux à des fins subversives ...Le Département d’Etat a fait savoir qu’il continuait à permettre les voyages de citoyens des Etats-Unis qui poursuivent des objectifs subversifs. Les échanges doivent avoir lieu sous les auspices d’organisations assujetties à la juridiction des EU, dont l’objectif est de promouvoir des interventions significatives entre le voyageur et la population cubaine. Pas de tourisme ! La subversion à temps complet ... Le but est clairement défini dans tous les attendus : renverser le régime cubain de l’intérieur !

Mais, nos amis cubains rappellent un vieil adage populaire : « Les cubains ne se rendent pas, ni ne se vendent » L’histoire de leur pays en témoigne !

Bonne lecture des articles de la semaine !

Bien amicalement,

 

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France
Directeur de publication du site internet et de la Lettre Hebdomadaire

 

PLUS D’INFORMATIONS EN LIEN CI-DESSOUS :

 

 

Commenter cet article