Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Chères Amies, Chers Amis,

 

Comme c’est la période des vacances, parlons donc d’une destination qui attire toujours plus de vacanciers, Cuba.

 

Avec raison, puisque la grande île regorge de lieux à visiter, à découvrir, avec une diversité insoupçonnée de paysages, de trésors d’architectures liés à sa riche histoire, de faune et de flore endémiques passionnantes.

 

Cuba est une île, baignée par les eaux, à cette époque chaudes, de l’Océan Atlantique et de la Mer des Caraïbes. Et bien sûr les innombrables plages, paradisiaques, et les petites îles accessibles sont des destinations privilégiées des touristes.

 

Mais l’intérieur du pays recèle aussi d’innombrables ressources à visiter pour s’assurer un bon dépaysement, avec d’importantes possibilités aussi bien sportives que culturelles, avec des paysages sauvages et sauvegardés, et des villes accueillantes chargées d’histoire.

 

D’ailleurs Cuba développe ce type de tourisme qui associe découverte et enrichissement culturel.

 

L’accueil chaleureux de la population cubaine et la sécurité pour les touristes sont aussi des facteurs essentiels pour passer un bon séjour à Cuba.

 

Le gouvernement de Cuba mise beaucoup sur le développement du tourisme pour dynamiser l’économie cubaine.

 

Et beaucoup de moyens sont mis en œuvre pour en assurer sa croissance, avec des retombées profitables à l’ensemble de la population.

 

Dans ce domaine, l’investissement étranger, avec des partenariats de grands groupes, est favorisé pour la construction de l’offre hôtelière.

 

Lors d’une réunion de bilan des autorités cubaines, présidée par le Président de Cuba Miguel Diaz Canel, le 31 juillet, il a été détaillé que, depuis le début de l’année, 2081 nouvelles chambres ont été construites, et que fin juin le pays comptait 72 965 chambres. D’ici la fin de l’année serait ajouté 4197 nouvelles chambres, dont 26 nouveaux hôtels.

 

Sachant que l’offre d’accueil des touristes propose aussi la « casa particular », la chambre chez l’habitant, qui réserve un accueil chaleureux et des échanges riches pour les vacanciers.

 

Un programme de ce tourisme non d’état permet de compter sur près de 28 000 travailleurs en compte propre, avec plus de 26 000 chambres.

 

Le programme de développement immobilier prévoit aussi 7 projets conçus dans le cadre du 500e anniversaire de la ville de La Havane qui aura lieu en novembre de cette année.

 

La réunion du 31 juillet a aussi examiné un programme de développement de la nature, pour mettre en valeur les richesses naturelles du pays, un programme de développement du tourisme nautique, un programme de développement du camping, jusqu’alors peu exploité, et un programme du tourisme culturel en lien avec le ministère de la culture.

 

Ainsi le Ministre du Tourisme, Manuel Marrero , lors de l’inauguration d’un nouvel hôtel 5 étoiles du groupe espagnol Melia, dans la zone touristique de Varadero, a pu indiquer que cette année Cuba compte accueillir plus de 4,3 millions de visiteurs.

 

Mais là aussi le blocus renforcé des Etats-Unis a un impact sur ce développement, puisque le gouvernement Trump multiplie les mesures pour empêcher la venue de touristes états-uniens à Cuba, dont la dernière est l’interdiction des bateaux de croisière de ce pays de venir à Cuba.

 

Encore une raison de plus d’exiger sans relâche la fin de ce blocus des Etats-Unis, criminel et injustifié, qui fait tout pour entraver le développement économique de Cuba, et les échanges pacifiques que pourraient avoir les populations de ces deux pays.

 

Je vous souhaite une bonne lecture des nombreux articles de notre site qui relatent la réalité de Cuba et de bonnes vacances pour ceux qui y sont.

 

Michel Humbert,
Vice président de Cuba Coopération France

 

LIRE LA SUITE:

 

Commenter cet article