Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

source: twitter

La 43ème fête annuelle de l’Avante, journal hebdomadaire, organe central du Parti communiste portugais s’est déroulée les 6, 7 et 8 septembre 2019 à Quinta da Atalaia. Le succès a été considérable aussi bien en termes de participation populaire, de contenu culturel et d’événement politique. La fête a revêtu un caractère internationaliste fort, avec la participation de dizaines de délégations communistes du monde, dont, par exemple, celle du Parti communiste d’Ukraine.

 

A quelques semaines des élections législatives portugaises, le 6 octobre, la Fête a tenu une place importante dans la campagne du PCP (qui se présente dans le cadre de la coalition CDU avec un parti écologiste progressiste).

 

Le secrétaire général du Parti, Jeronimo de Sousa a notamment affirmé, dans son discours lors du meeting politique, que « le Parti socialiste [au pouvoir depuis 4 ans] n’avait pas changé de nature ». « Personne ne doit être dupe. Le PS n’a pas abandonné ses options de fond ». Vous trouverez ci-dessous l’éditorial de l’Avante d’avant fête,

 

Traduction MR pour « Solidarité internationale PCF – vivelepcf ». 

 

Fête, force et confiance

 

Éditorial d’Avante du 5 septembre 2019

 

A un mois des élections législatives du 6 octobre, les actions des différents candidats se multiplient. Elles ne bénéficient pas du même niveau de couverture dans les médias, qui valorisent et mettent en avant certains partis (PS, PSD, CDS e BE) et en dévalorisent d´autres, voire les réduisent au silence. C´est en particulier le cas de la CDU, comme on l´a vu le week-end dernier.

 

Un exemple a été donné avec la publicité faite, lors de la soi-disant « rentrée », aux  déclarations des dirigeants du PS sur l´importance de la stabilité gouvernementale.

 

Pour le PCP et la CDU, la véritable stabilité n´est pas celle qui résulte de la politique de droite responsable des inégalités, de l´injustice et de l´instabilité sociale, mais celle de la concrétisation d´une politique patriotique et de gauche qui place au centre de ses préoccupations la valorisation du travail et des travailleurs ; une stabilité qui sera garantie en renforçant la CDU, condition décisive pour avancer dans la résolution des problèmes des travailleurs, du peuple et du pays.

 

Pour la CDU, il est nécessaire d´avancer! Avancer, entre autres, sur l´augmentation générale des salaires (notamment du salaire minimum national à 850 euros à partir de janvier 2020) ; sur l´augmentation générale des retraites, d’au moins 40 euros par rapport à la situation de cette fin de mandature ; sur la création d´un réseau de crèches gratuites pour tous les enfants jusqu´à 3 ans ; sur l´investissement public en particulier dans les structures du service national de santé ; sur la garantie des conditions d’accès au logement; sur la gratuité des manuels scolaires pour tous les enfants et les jeunes en âge de la scolarisation obligatoire.

 

Avancer et non reculer comme cela sera le cas si le PS, PSD ou la CDS sortent renforcés de ces élections et avec les mains libres pour continuer la politique de droite, comme on l’a encore vu récemment avec le vote à l´Assemblée nationale de modifications régressives du droit du travail, ou de nombreuses fois, dans des convergences dans la défense des intérêts du grand capital.

 

C´est en pensant à ces nouvelles avancées, que le PCP a présenté dimanche dernier à Porto, lors d’une manifestation publique en présence de son secrétaire général, les mesures urgentes qu’il propose pour ces élections. Comme l’a souligné Jerónimo de Sousa, ce sont « des mesures urgentes et très concrètes pour résoudre des problèmes urgents et importants qu’il fallait examiner depuis longtemps. Le PCP en a déjà présenté certaines au cours de la dernière mandature mais elles ont été repoussées par le PS et son gouvernement, en accord avec le PSD et la CDS, ce qui pèse lourdement sur le quotidien des Portugais. Ces mesures sont en cohérence avec les grandes lignes de la politique patriotique et de gauche dont nous sommes les représentants. » Ces mesures font partie du programme électoral du PCP, à commencer par celles qui défendent la valorisation du travail et les travailleurs, une des priorités de sa politique alternative.

 

C´est dans le contexte de cette intervention active du PCP et de la CDU, avec l´engagement de ses candidats et de milliers de militants, que s’ouvrira demain la 43ème édition de la « Festa do Avante » à Atalaia! 

 

Une nouvelle fois, cette fête sera une manifestation politique, culturelle, et solidaire extraordinaire, mise en œuvre grâce aux milliers de militants communistes et à la participation bénévole de nombreux amis du PCP et de la Fête. Jusqu’à l’ouverture, ils ne ménageront pas leurs efforts pour diffuser l´EP [Entrada permanente - billet d’entrée] et achever la construction de la Fête. Ils la feront vivre pour qu´elle soit, une nouvelle fois, une manifestation politico-culturelle de masse de qualité, dans une convivialité sereine, chaleureuse et fraternelle.

 

C´est aussi dans ce contexte que le PCP, en incluant les divers aspects de son intervention, poursuit son action de renforcement et de dynamisation de la lutte de masse des travailleurs, dans les entreprises et tous les lieux de travail, pour la défense de leurs revendications concrètes et pour celles des populations, notamment la défense des services publics et des fonctions sociales de l´Etat. Cette lutte doit prendre, parallèlement, un caractère convergent pour rendre possible une politique alternative.

 

La CDU a des solutions pour le pays. Il appartient aux travailleurs et au peuple portugais de donner à la CDU l´appui nécessaire pour qu´elle puisse avancer et empêcher que le PSD, le CDS, et le PS fassent reculer le pays, avec tout ce que cela implique en ternes de pertes de droits.   

 

La « Festa do Avante! » sera l`illustration, notamment lors du rassemblement de dimanche, de la détermination et de la confiance dans cette action, de la possibilité de construire l’alternative. 

 

C’est avec la CDU que l’on a pu avancer ! Ce sera avec une CDU renforcée, en voix et en nombre de députés que l´on pourra avancer plus encore dans la résolution des problèmes des travailleurs, du peuple et du pays.

 

SOURCE :

Commenter cet article