Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

En dépit des conditions particulièrement difficiles provoquées par le blocus et les nouvelles mesures prises par le Président Trump visant à provoquer l’étouffement de l’économie cubaine, la nouvelle constitution de la République sera appliquée.

 

C’est en effet aujourd’hui même Jeudi 10 octobre (1) que l’assemblée nationale se réunit à La Havane en session extraordinaire afin d’élire plusieurs hauts responsables de l’État, y compris le Président de la République.

 

Il s’agit là du respect des normes constitutionnelles ce qui est un signe évident de l’unité, de la fermeté et de la stabilité dont fait preuve Cuba, en appliquant scrupuleusement la loi telle qu’elle a été définie par la nouvelle constitution.

 

Dans ce sens tous les processus politiques prévus se déroulent normalement, y compris celui par lequel les députés, délégués de base du Pouvoir Populaire doivent rendre des comptes devant leurs électeurs des actions menées. C’est ce qui a lieu dans tout le pays depuis plusieurs semaines.(2)

 

Cette session extraordinaire de l’assemblée, permettra aux députés d’élire :

  • Le Président, le vice-président et le secrétaire de l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire
  • Les membres du Conseil d’État
  • Le Président et le Vice-Président de la République
  • Ce 10 octobre marquera donc le début du mandat de cinq ans, renouvelable une fois pour le Président de la République, élu par le Parlement (599 députés) ainsi qu’il est prévu dans la constitution en vigueur. Pour être candidat à ce poste, il faut avoir entre 35 et 60 ans, être citoyen cubain de naissance, sans double nationalité.

Seront également élus dans cette session :

  • Le Président, le vice-président et le secrétaire de l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire
  • Les autres membres du Conseil d’État (18) Soulignons que le Conseil aura de nouvelles et importantes attributions.

Dans une séance prochaine sera également nommé par l’Assemblé Nationale, sur proposition du Président de la République un Premier Ministre, nouveau poste dans le dispositif.

 

Il s’agit de changements réels dans l’organisation du pouvoir de l’État. Cette réforme est en cours, tant dans l’organisation du pouvoir central que dans celle du pays, avec une redistribution et une différenciation des fonctions à tous les niveaux de la division politico-administrative.

 

Au préalable, ce mercredi 9 octobre, s’est réuni la Commission des Relations Internationales de l’Assemblée Nationale. Elle a émis une déclaration sous forme d’appel solennel à renforcer les démarches internationales pour mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé par le gouvernement des États-Unis contre Cuba et contre l’application des mesures coercitives qui affectent le pays et sa population. Aujourd’hui même entre en vigueur les nouvelles sanctions qui restreignent les envois d’argent des cubains résidants aux États-Unis à leurs proches à Cuba et interdisent certaines transactions bancaires…

 

(1) - Date historique puisqu’il s’agit du 151e anniversaire du début des guerres d’indépendances de Cuba.
(2) - Du 1 octobre au 30 novembre 68.000 réunions des députés sont organisées en direction de leurs électeurs. Il s’agit des comptes rendus de mandat exercice démocratique, périodique et authentique qui permettent des améliorations dans le fonctionnement des institutions et le contrôle populaire.

 

Bonne lecture à vous de ce message et des articles de la semaine écoulée,

 

Bien cordialement,

 

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France,
Responsable politique du site internet et de la Lettre hebdomadaire

 

LIRE LA SUITE:

 

Commenter cet article