Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Vous avez des informations (tracts, lieux de manifs, horaires d'autocar...), merci de nous les communiquer, nous les publierons : moimicdup@gmail.com

 

RETRAITES : APPEL intersyndical

dans L’ÉDUCATION NATIONALE

CGT Éduc'action, FSU, FO,

SNALC, SUD Éducation, FAEN

 

Nos organisations, réunies en intersyndicale, se félicitent de l'ampleur des mobilisations par la grève lancée ce 5 décembre et par la participation massive aux manifestations organisées partout dans le pays.

 

Dans l'Éducation nationale en particulier, les personnels ont démontré par leur participation massive à la grève, 75% dans le second degré et 70% dans le premier degré, leur refus du projet de retraite universelle par points qui leur ferait perdre plusieurs centaines d'euros de pension quoi qu'en dise le ministre.

 

D'ores et déjà, des services, établissements et écoles reconduisent la grève ce 6 décembre, avec le soutien de nos organisations.

 

Le gouvernement doit retirer son projet et ouvrir de réelles négociations pour améliorer le système actuel de retraite et revaloriser les salaires des personnels.

 

Les organisations dénoncent toutes les formes de pressions et de répressions touchant les élèves et les personnels.

 

Nos organisations appellent l'ensemble des personnels à poursuivre les Assemblées générales et à élargir encore la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci là où les salariés le décident dès ce vendredi, ce week-end et lundi.

 

Dans ce cadre nous appelons à faire du mardi 10 décembre une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles.

 

À la suite de la réunion intersyndicale interprofessionnelle prévue le 10 décembre au soir nos organisations syndicales se revoient le 11 décembre pour les suites rapides à donner au mouvement.

 

Le 6 décembre 2019

 

 

 

Philippe MARTINEZ dans les médias

 

Dimanche 8 décembre, à 12h00 :
Philippe Martinez invité d’Ali Baddou,dans l’émission «  Questions politiques » sur France info TV et France inter.

 

Lundi 9 décembre, à 8h30 :

Philippe Martinez invité de Marc Fauvelle et Renaud Dély, dans « Le 8h30 politique » sur France Info ( Radio et TV ).

 

La CGT dans les médias

 

Lundi 9 décembre, à 7h50 :

Céline Verzeletti, invitée sur RFI

 

 

Retraites : le 10 décembre, toutes et tous dans la rue !

Mardi 10 décembre 2019

Une nouvelle journée nationale de mobilisation a été décidé par l’intersyndicale pour mardi prochain, 10 décembre Les intersyndicales locales et départementale CGT/FO/FSU/Solidaires 44 ont acté les modalités de manifestations suivantes :

 

NANTES, 14 h 30, Miroir d’eau

 

SAINT-NAZAIRE, 14 h, Place Semard/Gare

 

CHATEAUBRIANT, 11 h, Théâtre de verre

 

ANCENIS, 11 h, Rond-point Espace 23

 

Mobilisons très fort pour cette nouvelle échéance, à la veille du dévoilement par le 1er sinistre du projet de loi !

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

RETRAITES: nous pouvons gagner en étant tous mobilisés le 10 décembre (PCF)

 

L'exceptionnel succès de la mobilisation du 5 décembre a commencé à modifier le rapport de forces dans le débat sur l'avenir de notre système de retraites.


Malgré leurs manœuvres pour diviser les français, le Président de la République et son Premier ministre doivent désormais tenir compte de l'ampleur de la riposte que le monde du travail, les organisations syndicales, la jeunesse ont commencé à leur opposer. Les Français ont parfaitement compris que la retraite Macron, c'était une retraite plus tardive et moins de pensions pour tout le monde !


Oui, le mouvement social, uni et déterminé, est aujourd'hui en capacité de faire renoncer le pouvoir à son projet rejeté par une très large majorité des Français.e.s.


C'est un objectif prioritaire auquel le PCF entend contribuer, en appelant à participer aux nouvelles mobilisations sociales décidées par les organisations syndicales, avec la nouvelle journée d'action du 10 décembre.


Une vraie réforme est possible, si elle se donne pour objectifs, comme le propose le PCF, de garantir de nouveaux droits pour les salariés et les retraités et si elle s'appuie sur une logique juste et efficace pour leurs financements.


Le gouvernement doit aussi entendre la colère qui s'exprime concernant le pouvoir d'achat en augmentant dès le 1er janvier le SMIC de 20 % et convoquer une conférence nationale sur les salaires.


Il doit par ailleurs en finir avec ses politiques visant à favoriser toujours plus le capital et enfin mettre à contribution, au juste niveau, les revenus financiers, aujourd'hui épargnés de toute contribution au financement de la protection sociale.


Le 10 décembre dans la rue, avec les salariés et la jeunesse, le 11 décembre lors du meeting qu'il organise à Saint-Denis avec toutes les forces de gauche et écologistes, le PCF continuera à mettre toutes ses forces dans la bataille pour faire retirer cette réforme et construire, sans attendre, une alternative crédible à ses politiques.

 

Parti communiste français,

Paris, le 6 décembre 2019.

 

AMPLIFIONS LA MOBILISATION TOUS ENSEMBLE LE 10 DÉCEMBRE !

 

Après le succès populaire du 5, amplifions la mobilisation tous ensemble le 10 décembre !

 

De l’avis de tous les observateurs, de l’aveu même du gouvernement la mobilisation sociale du 5 décembre est un véritable succès populaire.

 

Salariés, retraités, étudiants et fonctionnaires se sont rassemblés massivement malgré les obstacles, la précarisation des vies et le discours culpabilisant du régime.

 

La grève a aussi été très suivie, notamment dans le secteur public, ce qui n’était pas arrivé depuis de nombreuses années.

 

La riposte du peuple français est à la hauteur de l’attaque et peut encore demain s’amplifier. Le soutien de 7 français sur 10 en témoigne. Les attaques du gouvernement contre le modèle social français concernent tout le monde et toutes les générations.

 

La Gauche Républicaine et Socialiste se tient aux côtés des organisations syndicales pour participer à la journée du 10 décembre afin d’obtenir le retrait de la réforme des retraites à points. Il appartient au gouvernement d’ouvrir de véritables négociations et d’entendre l’exaspération sociale des français.

 

La Gauche Républicaine et Socialiste

Le 6 décembre 2019

 

Commenter cet article