Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

L’année 2020 vient de commencer et hélas nos amis cubains n’en ont pas fini des agressions du grand voisin ! De nouvelles sanctions viennent d’être prises à leur encontre. Après l’interdiction des vols commerciaux entre les deux pays, Trump vient de décider d’y ajouter les vols charters, qui pourront se faire uniquement avec La Havane. 9 aéroports seront ainsi affectés ! et ceux vers et au départ de la capitale cubaine seront limités à un nombre « approprié ». Toujours même objectif : étrangler l’économie de l’Île et par cela même rendre la situation de la population de plus en plus difficile. Ainsi, les poursuites intentées par Washington contre la société « Corporacion Panaméricaine SA » a conduit celle-ci au refus de livrer du gaz liquide à Cuba en décembre et janvier. Résultat pénurie et rationnement nécessaire du gaz domestique et industriel. Politique criminelle, qui nécessite dénonciation, condamnation et actions pour la combattre. Nous y prenons part.

 

Janvier, c’est aussi à Cuba, la mise en place d’une nouvelle étape dans l’accomplissement du mandat constitutionnel pour l’exercice, le développement et l’approfondissement de la démocratie socialiste, avec la volonté d’une plus grande participation citoyenne. Et cela dans la continuité et le renouvellement nécessaire.

Tout d’abord le 11 janvier dernier, les délégués des assemblées provinciales du Pouvoir Populaire se sont réunis pour la dernière fois en cette formation. Elles ont passé en revue le travail accompli pendant les 40 années et les délégués ont reçu un juste hommage pour leur investissement.

 

Et le 18 janvier, à la suite des transformations de l’État cubain, en fonction de la nouvelle constitution qu’il s’est donnée, de nouvelles formes de gouvernements locaux seront mises en place, plus efficaces au niveau provincial et plus pertinentes au niveau municipal. Cela en tenant compte des défis qui sont lancés dans cette nouvelle période et dans la continuité de l’œuvre révolutionnaire.

 

Dans tout le pays, les quelque 12.000 délégués aux assemblées municipales se réuniront de plein droit, pour élire par un vote libre, direct, secret, les gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces. Vous trouverez dans cette Lettre, un article publié sur notre site ce lundi, qui explique dans le détail comment sont élus ces derniers et quelles seront leurs fonctions. Leur mission fondamentale sera le développement économique et social de leur territoire en coordination avec les structures centrales de l’État et des communes. Ces dernières ont vu leurs compétences notablement élargies. Les délégués des assemblées communales auront un poids fondamental en tant que représentants du peuple, la base du système politique cubain.

 

Ces transformations institutionnelles ne sont donc pas une rupture, mais bien au contraire une amélioration, un enrichissement du Pouvoir Populaire, au bénéfice du peuple cubain.

 

Bon travail ! Nous sommes persuadés que nous trouverons, comme jusqu’à présent, auprès de ces nouvelles structures, des interlocuteurs, des partenaires compétents, avec lesquels nous pourrons poursuivre nos interventions de coopération et d’échange.

 

Bonne lecture à vous ! Notre site vient de franchir, allègrement, la barre des UN MILLION DE VISITEURS, et quotidiennement la barre est plutôt à la hausse. Merci de votre fidélité !

 

Roger Grévoul
Président Fondateur
Responsable politique du site et de la Lettre Hebdomadaire.

 

LIRE LA SUITE:

 

Commenter cet article