Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Communiqué du service de presse

du Parti Communiste Portugais
 

Le 31 janvier 2020

 

Le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne est un événement de grande importance pour le peuple du Royaume-Uni, un changement fondamental dans le cadre des relations entre les États du continent européen, et le seul résultat qui garantisse le respect de la volonté souveraine du peuple britannique, exprimée lors du référendum de 2016.

Cet événement important est inséparable et simultanément l'expression des contradictions et de la crise profonde de l'intégration capitaliste européenne, qui se révèle de plus en plus en conflit avec les intérêts et les aspirations des peuples, de plus en plus épuisés et incapables de répondre aux problèmes économiques, sociaux et politiques qui affectent les différents pays du continent européen.

Le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne représente un sérieux revers pour les théories de l'inévitabilité et de l'irréversibilité de l'Union européenne ; une défaite pour tous ceux qui ont essayé - par des pressions, des chantages et des manœuvres inacceptables, tant dans l'Union européenne qu'au Royaume-Uni - de contrer la décision souveraine du peuple britannique.

Le PCP exprime des doutes, des désaccords et des inquiétudes sur les termes de l'accord de retrait du Royaume-Uni, inséparables du moule et des impositions des traités, de la nature politique et idéologique des forces qui ont négocié l'accord, et du long processus d'ingérence et de chantage à l'origine de ses lacunes, faiblesses et contraintes, et qui ne répondent pas aux aspirations et intérêts légitimes du peuple britannique, mais tentent plutôt d'imposer des solutions qui maintiennent ce pays lié par les politiques de l'Union européenne.

Cependant, et malgré les profondes contradictions qui sont apparues et qui continuent de marquer la situation sociale et politique du Royaume-Uni - dont beaucoup sont le résultat de la pression et de l'ingérence de l'Union européenne - le PCP souligne que la décision du peuple britannique aujourd'hui réalisée constitue une victoire sur la peur, la soumission et le catastrophisme, représentant ainsi un élément supplémentaire dans la lutte pour une autre Europe des travailleurs et des peuples.

Le PCP salue et exprime sa solidarité avec les communistes et les autres forces progressistes britanniques qui n'ont jamais renoncé à affirmer et à défendre un projet progressiste alternatif pour que le Royaume-Uni quitte l'UE et qui, dans ce nouveau cadre, défendent les droits et les aspirations des travailleurs et des peuples britanniques et luttent, comme le PCP, pour un cadre alternatif de relations entre les États souverains en Europe, respectant la souveraineté et les droits des peuples.

Le PCP réaffirme son engagement à lutter contre toutes les tentatives et manœuvres qui, sous le prétexte d'une "Union renforcée à 27" et des conséquences supposées du retrait du Royaume-Uni, cherchent à porter de nouvelles attaques contre les droits des travailleurs et la souveraineté des États, à approfondir les piliers néolibéraux et militaristes de l'Union européenne, et à accentuer encore l'asymétrie et la concentration du pouvoir dans la sphère supranationale et dans l'axe franco-allemand.

Le PCP affirme son intention de continuer à suivre de près toutes les questions liées aux droits des Portugais à travailler et à résider au Royaume-Uni, et réaffirme que le gouvernement portugais doit intervenir résolument, auprès des autorités du Royaume-Uni et de l'Union européenne, pour assurer la défense de leurs droits légitimes - parmi lesquels, le droit de séjour, le droit à l'égalité de traitement, le droit d'accès aux services publics de santé et d'éducation, le droit aux prestations de sécurité sociale, le droit au regroupement familial, la reconnaissance mutuelle des diplômes et des qualifications professionnelles.

Le PCP considère que le gouvernement portugais devrait prendre les initiatives nécessaires pour assurer le développement de relations bilatérales mutuellement avantageuses entre le Portugal et le Royaume-Uni, dans le cadre du respect de la souveraineté et de l'égalité des droits de chaque pays et des droits et aspirations des peuples portugais et britannique. Par conséquent, le PCP considère que la défense des intérêts du peuple portugais, et de la communauté portugaise au Royaume-Uni, ne devrait pas être entravée ou compromise par des contraintes ou des conditions imposées par l'Union européenne, notamment dans le cadre d'une future relation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

 

SOURCE:

Commenter cet article