Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

PANCARTES, BANDEROLES, DRAPEAUX

AUX FENÊTRES ET SUR LES BALCONS

ENVAHISSEMENT DES RÉSEAUX SOCIAUX :

PUBLIEZ VOS MESSAGES

ET VOS REVENDICATIONS  

ETC...

1er MAI 2020 : JOURNÉE INTERNATIONALE DE LUTTE DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS.

POUR LA PAIX, POUR LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, POUR LA PROTECTION DES POPULATIONS !

IL N’Y A PAS DE QUALIFICATIF ASSEZ PUISSANT POUR DÉCRIRE LA PÉRIODE QUE NOUS DEVONS AFFRONTER. JAMAIS DANS L’HISTOIRE UNE PANDÉMIE NE CAUSERA AUTANT DE DÉGÂTS HUMAINS, SOCIAUX, ÉCONOMIQUES ; JAMAIS ELLE N’A RÉVÉLÉ ET AMPLIFIÉ À TELS POINTS LES FAILLES D’UN SYSTÈME ET LES INÉGALITÉS QU’IL A GÉNÉRÉES DEPUIS DES SIÈCLES.

 

Partout sur la planète les chiffres connus font froid dans le dos, partout sur la planète des populations sont abandonnées face à la maladie et à la mort : Il faut que cela cesse définitivement !

Pour une société plus juste et par la lutte, construisons de nouveaux jours heureux !

L’enjeu de la sortie du confinement c’est de protéger au maximum les populations et non de répondre aux exigences économiques. C’est de renforcer les services publics, augmenter les salaires en répartissant plus justement les richesses créées par le travail aux salariés, de rétablir au plus tôt les libertés individuelles, de cesser les attaques contre le droit du travail, de retirer définitivement les réformes anti sociales dont la réforme des retraites. 

Sortir du confinement et continuer comme avant ? C’est non ! Il faut tout repenser pour tout changer !  

En premier lieu les rapports économiques et sociaux, en recréant de l’emploi par la relocalisation et la nationalisation définitives de toutes les entreprises stratégiques du secteur de la santé et autres. De remettre en cause les politiques publiques et industrielles. Ce sont bien des décennies de politiques d’austérité qui ont amené la crise sanitaire, économique et sociale que nous subissons. Il faudra rendre des comptes !

INVENTONS LE MONDE D’APRÈS !

Urgence sanitaire, urgence climatique, urgence sociale : 

Cette catastrophe sanitaire nous montre bien qu’il faudra dorénavant faire des choix en rupture avec les politiques actuelles, nationales, européennes et internationales : il est grand temps de construire des relations internationales basées sur la coopération, l’entraide mutuelle et la paix.

CONFINÉS, MASQUÉS MAIS PAS BÂILLONNÉS !

Le 1er mai à 15h 00, heure traditionnelle du départ de la manifestation parisienne : manifestons toutes et tous le    1er mai, avec des pancartes ou banderoles aux fenêtres ou en envahissant les réseaux sociaux avec les hastags #1ermai15h et #1ermaicgt, effectuons notre promenade quotidienne avec les couleurs de notre organisation, donnons à cette journée une véritable force collective, soyons inventif !

 

LE 1er MAI 2020, SOYONS VISIBLES, SOLIDAIRES, UNITAIRES, DÉTERMINÉS. NOUS N’AVONS PAS À PAYER LA CRISE GÉNÉRÉE PAR DES CHOIX POLITIQUES D’UN SYSTÈME CAPITALISTE MORTIFÈRE !

 

 

 

INITIATIVE INTERDITE PAR LA PRÉFECTURE !  (voir lien)

 

LETTRE À MES CAMARADES par Charles Hoareau

Nous sommes dans une période particulière qu’aucun d’entre nous n’avait imaginé…


Nous étions en plein combat contre Macron et son monde, nous résistions pied à pied à ses projets de foutre en l’air nos valeurs de solidarité nationale et de sécurité sociale et puis d’un seul coup, depuis le 15 mars, nous sommes à l’arrêt. Confinés ou pas, nous sommes réduits au silence, suspendus pour mener notre vie à des décisions d’incompétents qui n’ont rien vu venir, à des menteurs patentés qui disent tout et son contraire depuis 3 mois. Incompétents et en plus cyniques, qui tentent dans la période de donner un coup d’accélérateur à leur projet d’effacement de tout ce qui fait nos droits. La privation de libertés en plus !


Et ils espèrent y arriver, non pas parce que nous serions devenus un peuple de résignés, mais parce qu’ils manient l’arme de la peur au point de faire passer la pandémie actuelle comme le premier signe de la fin de notre civilisation, voire même de l’espèce humaine…

LIRE LA SUITE ICI

Liens pour agrandir:

Commenter cet article