Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Image d'illustration

Le 21 avril 2020

Par Quentin RAVELLI

 

La France s’est révélée incapable de dépister massivement les malades du Covid-19, révélant la dépendance de la santé publique vis-à-vis des laboratoires privés.


Les crises économiques sont aussi sélectives que les épidémies : à la mi-mars, alors que les Bourses s’effondraient, l’action du laboratoire pharmaceutique Gilead grimpait de 20 % après l’annonce des essais cliniques du remdesivir contre le Covid-19. Celle d’Inovio Pharmaceuticals gonflait de 200 %, à la suite de l’annonce d’un vaccin expérimental, INO-4800. Celle d’Alpha Pro Tech, fabricant de masques de protection, bondissait de 232 %. Quant à l’action de Co-Diagnostics, elle flambait de plus de 1 370 % grâce à son kit de diagnostic moléculaire du coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS- CoV-2), responsable de la pandémie de Covid-19.

 

Comment expliquer qu’au cœur de la tourmente il soit ainsi possible de s’enrichir alors même qu’il manque des masques de protection, y compris pour les médecins et les personnels soignants, et que les tests de dépistage restent inaccessibles au plus grand nombre après trois mois d’épidémie ?

 

Pourquoi ces tests sont-ils au cœur du débat mondial, de la Corée du Sud aux États-Unis, en passant par l’Allemagne, l’Australie et la Lombardie, mais restent soigneusement évités en France, où le directeur général de la santé, M. Jérôme Salomon, n’envisage leur usage massif qu’« à la sortie du confinement » ?

 

LIRE LA SUITE :

Commenter cet article

Gourmel Michel 24/04/2020 12:11

Dire que la France incapable de faire des tests est complètement faux :
Depuis le 15 mars, la France peut faire 150.000 à 300.000 tests par semaines, mais EM refuse car ce sont LES SERVICES PUBLICS départementaux qui seraient aux 1ères loges pour un prix très modique ; MACRON VEUT DU LABO PRIVÉ TRES CHER. Là on est d’accord !
https://www.lepoint.fr/sante/exclusif-comment-la-france-se-prive-de-150-000-a-300-000-tests-par-semaine-03-04-2020-2369955_40.php
________________________________________
Énorme scandale ; Les plus de70 ans privés de réanimation par E. M ; en particulier en Ile de France et dans l’est.

Le Canard Enchaîné. Les plus de70 ans privés de réanimation par E. M ; en particulier en Ile de France et dans l’est. Comme çà les services n’ont pas été trop débordés.
Si vous ne pouvez pas lire les images, voir en pièce jointe.

Ne pouvant mettre la photocopie sur cette page, je renvoie à une grande partie de la presse des articles sont parus du 19 au 23 avril dans la grande presse.
Selon Le Canard enchaîné, une circulaire ministérielle du 19 mars «suggérait de limiter fortement l’admission en réanimation des personnes les plus fragiles», à cause du manque de lits pour les plus jeunes. Et sous le faux prétexte d'éviter l'acharnement thérapeutique.
________________________________________
UNE CHUTE DRASTIQUE DE LA PROPORTION DE PATIENTS AGES EN REANIMATION
D’après un «tableau de bord» de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (APHP), cité par Le Canard enchaîné, 19% des patients placés en réanimation étaient âgés de 75 ans ou plus le 21 mars, soit deux jours après la diffusion de la circulaire, contre seulement 7% le 5 avril, soit 17 jours plus tard. Un taux qui serait même passé de 9% à 2% pour les plus de 80 ans sur la même période.
Un aide-soignant travaillant dans un Ehpad de la région parisienne avait fait état d’une tendance comparable dans son établissement, dans un article publié sur notre site et daté du 29 mars. «Lors de ma dernière garde, on nous a clairement dit que si quelqu’un allait mal pendant la nuit il ne fallait pas appeler les urgences car entre une personne de 70 ans et de 40 ans le choix était clair. C’est la pire chose que l’on puisse entendre en tant que soignant», avait-il alors confié…
________________________________________
Le chanteur Christophe, en réanimation, transféré de Paris à Brest (la presse du 10/4/20)
La vraie raison est sans doute qu’il ne fasse pas parti des plus de 70 ans non acceptés en réanimation sur ordre de EM.
Car les déplacements ont été en fait très « chronophages » selon les soignants, c'est-à-dire que cela leur a fait perdre beaucoup de temps. C’est donc une autre raison qu’il faut chercher.
________________________________________
Macron se vante d’avoir été rééduqué par Paul Ricœur grand laudateur de Pétain et Hitler. Si on ajoute à cela la 50aine d’yeux et la demi-douzaine de mains arrachées par EM à ses opposants politiques… La pensée unique nous avait dit que EM était centriste ; en fait la frontière est très fragile avec les nazis allemands d’Hitler. … la boucle est bouclée.