Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

 

Publié par El Diablo

 

Par Gilles Questiaux (Réveil communiste)

 

Les communautaristes juifs et musulmans, et leurs complices dans la société française qui veulent fragmenter le peuple en une multitude de minorités hostiles les unes aux autres usent et abusent de l'accusation infamante de racisme, imputées à tous ceux qui s'opposent à leur vison du monde. Dans ce contexte de calomnies relayées complaisamment par les médias mainstream le pouvoir macronien a mis en scène une fantasmatique croisade contre l'antisémitisme qu'il prêtait aux Gilets Jaunes, alors qu'il était en pleine dérive répressive.

 

Voici un texte dont la première version remonte à 2013, pour remettre les pendules à l'heure.

 

Judaïsme et Islam sont des religions. Leurs fidèles forment des communautés concrètes et organisées dont les actes ne sont pas au-dessus de la critique.

 

Des militants progressistes bien intentionnés participent à la tentative de diabolisation de ce qu’ils appellent improprement « islamophobie », et d’autres dans le camp d'en face lancent des accusations d'antisémitisme et des campagnes de dénigrement dignes du Juge Lynch ou de Mac Carthy.

 

Or il serait étonnant que les seules personnes affranchies de la critique soient les adeptes d'idées religieuses qui datent respectivement de 1400 et 3200 ans.

 

LIRE LA SUITE:

Commenter cet article