Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

Maurice Cukierman

 

Décès du camarade Maurice Cukierman,

Secrétaire général du PCRF

 

C’est avec une profonde tristesse que le Secrétariat du Parti Communiste Révolutionnaire de France, au nom du Comité Central, annonce le décès de son Secrétaire général, le camarade Maurice Cukierman, survenu le 22 juillet 2020.

 

Cette disparition constitue une perte considérable non seulement pour le PCRF qu’il avait contribué à créer en octobre 2016, mais aussi pour le mouvement communiste à l’échelle nationale comme internationale.

 

Ses camarades tiennent à saluer le grand dirigeant communiste qu’il a été, d’abord au sein de l’Union des Révolutionnaires Communistes de France aux côtés de Jean-Luc Sallé, puis comme Secrétaire général du PCRF, fonction qu’il a occupée avec courage et détermination jusqu’à son dernier souffle, malgré la maladie, travaillant sans relâche à la production et à la diffusion des analyses politiques fondées sur le marxisme-léninisme.

 

Infatigable combattant de la cause révolutionnaire pour le renversement du capitalisme et la révolution socialiste, ardent défenseur de la classe ouvrière et de toutes les victimes de la barbarie capitaliste, internationaliste passionné, Maurice Cukierman œuvrait en permanence au renforcement de notre Parti et du mouvement communiste en France, à travers ses nombreux écrits, son engagement militant et son souci constant de l’unité d’action des communistes.

 

Le Secrétariat du PCRF adresse ses condoléances à la famille de Maurice, et fort de son exemple et de son héritage, il poursuivra le difficile combat sur le chemin révolutionnaire qu’il a tracé.

 

Au nom du Comité Central, le Secrétariat du Parti Communiste Révolutionnaire de France
 

Le 23 juillet 2020

 

LIEN:

Le communiqué de Charles Hoareau, président de l'ANC (Association Nationale des Commnistes):

 

L’ANC pour Dominique

 

C’est par Francis Arzalier que nous avons appris le terrible nouvelle que nous redoutions depuis quelques mois.

 

A titre personnel j’étais avec Maurice l’an dernier en Corée et nous l’avions trouvé combattif malgré la maladie et la fatigue que le voyage avait accentuée.


Ces derniers temps, Maurice avait été l’artisan d’un rapprochement entre le PCRF et l’ANC et nous avions mené des initiatives communes dans la plus parfaite loyauté et le profond respect entre nous.

 

Nous avions pu apprécier, outre son esprit vif et son érudition politique, l’esprit de fraternelle camaraderie qui l’animait, en particulier à notre égard.


Nous imaginons sans peine la douleur de ses proches et voulions vous dire en pareille circonstance que nous tenons à vous adresser notre témoignage de la plus grande affection.

 

Nous saluons le camarade, le dirigeant mais aussi l’homme avec qui nous avons pris plaisir à échanger.

 

Je ne doute pas que nos amis communs coréens sont aussi affectés que nous.


Voilà difficile d’en dire plus dans la circonstance.

 

Nous te souhaitons un grand courage dans cette terrible épreuve.

 

Charles Hoareau (Président de l’ANC)

 

LIEN:

Communiqué du PRCF

Décès du camarade Maurice Cukierman

 

Nous apprenons le décès de Maurice Cukierman, responsable national du PCRF. 

 

Maurice souffrait depuis des années d’une grave maladie qu’il a affrontée vaillamment et sans jamais lâcher la lutte politique.

 

Il avait eu des responsabilités au PCF dans le combat contre l’apartheid, sur lequel il avait écrit un livre. Il rejoignit dans les années 1990 la coordination communiste du PCF dont il devint un des dirigeants.

 

Par la suite il cofondera l’URCF devenue depuis PCRF.

 

Les divergences entre PCRF et PRCF étaient sérieuses et portaient notamment sur la question de la fascisation, de l’indépendance nationale, du Frexit progressiste et de son articulation avec la révolution socialiste.

 

Cela ne doit pas empêcher le respect militant dû à un camarade connu pour sa vivacité d’esprit, sa combativité et la sincérité de son idéal – et son application à combattre la falsification historique régnante, notamment sur l’histoire de l’URSS et des classes dirigeantes françaises.

 

À ses proches et à ses camarades, le PRCF et sa direction expriment leurs fraternelles condoléances.

 

Pour le PRCF

Georges Gastaud, secrétaire national

Fadi Kassem, secrétaire national adjoint

Auxquels se joint

Annie Lacroix-Riz, membre du comité central du PRCF

 

LIEN:

Maurice Cukierman


Maurice Cukierman est né en 1949. Il adhère à la Jeunesse communiste en 1963 et au PCF en 1968.

 

Il participe à la création de l’UEC à l’Université de Vincennes où il fait des études d’histoire. Il entre au comité de rédaction du nouveau Clarté.

 

Il participe à la solidarité avec le peuple vietnamien, avec ceux des colonies portugaises et avec la révolution portugaise en 1975.

 

En 1976 il s’oppose à l’abandon de la dictature du prolétariat et à l’antisoviétisme.

 

En 1982 il intègre les rédacteurs de « La lettre au comité central », (Jeannette Vermeersch, Georges Bouvard, Marcel Fryedman, Jean Mérot, Jean Salem).

 

Jusqu’en 1991 il anime la lutte contre l’apartheid en France et publie Afrique du Sud : cap sur la liberté (à reparaître aux éditons Delga).

 

En 1992 il rejoint le Comité Honecker et la Coordination communiste avant de devenir directeur de l’Université populaire Georges Politzer.

 

Il participe à la création de l’URCF en 2002, dans laquelle il occupera diverses responsabilités, en particulier comme responsable international et comme rédacteur d’Intervention communiste.

 

Après l’échec de l’unification du Pr-C il devient secrétaire général du Parti Communiste Révolutionnaire de France. Il a été candidat du PCRF dans les Hauts-de-Seine lors des législatives 2017.

 

Il a publié plusieurs brochures et écrit le chapitre Lénine et la démocratie dans l’ouvrage collectif La démocratie chez les penseurs révolutionnaires (Le Temps des Cerises).

 

SOURCE:

HOMMAGE DU RASSEMBLEMENT COMMUNISTE

À MAURICE CUKIERMAN

(voir lien en PDF ci-dessous)

Commenter cet article