Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

Hommage aux pays socialistes

dans la lutte contre la Covid-19

Communiqué

 

Les militants du Pôle de Renaissance Communiste en France dans le Val-de-Marne (94) ont organisé le jeudi 16 juillet un petit rassemblement devant l’hôpital Henri Mondor de Créteil, en hommage à la lutte des pays socialistes contre la Covid-19. Devant une banderole, il y a eu deux prises de paroles :

une pour rappeler le rôle hautement bénéfique de l’attitude des pays socialistes dans la crise et l’importance du monde du travail pour la vie de la nation, la seconde pour donner des éléments concrets de politiques mises en œuvre par ces pays.

A contrario de la catastrophe française, les pays socialistes comme le Vietnam, le Laos, Cuba ou la Chine, ou socialisants comme le Venezuela, ont su gérer la crise sanitaire malgré de nombreuses difficultés. Le Vietnam et le Laos n’ont connu aucune victime de la maladie, Cuba a su réguler la contamination et la Chine, malgré son statut de premier pays touché, fut capable de mobiliser afin de faire respecter des consignes claires et protéger sa population, à tel point qu’elle a reçu les félicitations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Grâce à une saine politique de suivi des médecins, de masques obligatoires, de quarantaine, de tests, de campagnes d’informations sur le virus et surtout la discipline de la population, tous ces éléments ont permis de maitriser l’épidémie. Aussi bien la Chine que le Vietnam, Cuba ou le Venezuela n’ont pas hésité à fermer leurs écoles et certaines entreprises au mépris du risque économique. Nous constatons que ces pays ont une économie planifiée appartenant majoritairement à l’Etat, permettant une mise en place rapide de certaines mesures et un fort investissement dans le domaine de la santé.

Ces trois pays - Chine, Cuba et le Venezuela, ont été aussi un moteur de la solidarité internationale dans cette crise sanitaire, particulièrement pour notre voisin italien abandonné par l’Union européenne. Nous n’avons pas pu compter non plus sur le tuteur américain, devenu entre temps le pays le plus touché par le virus sans que son pic épidémique soit passé, qui décidément ne sauve le monde que chez Marvel !

Nous tenions tout particulièrement à remercier la province de Yen Baï au Vietnam socialiste qui a fait don de 50 000 masques au département du Val-de-Marne !

Nous saluons aussi les médecins cubains présents à l’heure actuelle au chevet de nos compatriotes de Martinique, dont le manque en termes de structures sanitaires est criant. Nous soutenons d’ailleurs la demande de remise du prix Nobel de la paix à la brigade de médecins cubains Henry Reeve.

Constatons que ce sont les pays mettant au centre le monde du travail et non le monde de la finance, les premiers de corvée au lieu des premiers de cordée, tant applaudis durant le confinement, qui s’en sortent le mieux. Et à nous, communistes français, cela nous donne des idées, lorsqu’on voit le courage dont ont fait preuve les infirmiers, les éboueurs, les caissiers et tant d’autres professions durant cette crise - à peine mieux payés dans le « monde d’après », méprisés voire violentés en manifestation, - et au contraire l’inutilité des rapaces du grand patronat, toujours avide de se faire de l’argent sur le travail d’autrui.

Le 17 juillet 2020

Les communistes du PRCF Val-de-Marne

 

Commenter cet article