Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

 

Publié par El Diablo

 

La pandémie du coronavirus qui affecte encore durement de nombreuses populations dans le monde a révélé qu’un pays, Cuba, qui se trouve depuis de trop nombreuses années sous le joug d’un terrible blocus, peut répondre de manière exceptionnelle pour sauver des vies.

 

Cuba, vient de démontrer que, grâce à son système de santé, et aussi sa solidarité et son humanisme, un pays de 11 millions d’habitants, une île de la Caraïbe, est capable de juguler sur son territoire cette pandémie, mais également d’apporter son savoir faire et son aide à beaucoup de pays du monde, même bien plus riches et développés économiquement.

 

Alors que la Covid-19 continue de progresser notamment aux États-Unis, et dans les pays d’Amérique Latine, touchant plus durement les habitants les plus modestes, à Cuba, ces derniers jours les nouveaux cas sont très faibles, un seul le 30 juin à La Havane, et plus aucun décès depuis plusieurs jours.

 

Cuba a dénombré à la fin du mois de juin 2341 cas, 2214 récupérés de ce coronavirus et 86 décès.

 

C’est grâce aux mesures très strictes prises, au respect par la population des consignes, à la prévention et au dépistage de masse, et à son système de santé que Cuba a pu limiter l’impact de cette pandémie.

 

Dans le pays la phase de récupération est en place dans l’ensemble des provinces, et dans les jours qui viennent La Havane pourra également entrer dans cette étape pour commencer à reprendre une activité plus normale.

 

Des brigades médicales Henry Reeve que Cuba avait dépêchées dans le monde pour aider les pays qui en faisaient la demande commencent à rentrer au pays.

 

Ainsi ce mardi 30 juin la brigade de 39 personnels de santé qui intervenait depuis trois mois dans la principauté d’Andorre vient de revenir à Cuba.

 

Les autorités et responsables d’Andorre ont plus que chaleureusement remercié les cubains, avec parfois des larmes, car ces médecins se sont occupés de plus de 8200 malades et ont sauvé de la mort 106 personnes.

 

Les 36 brigades cubaines qui sont intervenues dans le monde ont soigné plus de 162 000 personnes et ont sauvé plus de 5000 vies.

 

Et les brigades médicales continuent d’intervenir partout où elles sont sollicitées.

 

Le 28 juin une brigade de 15 médecins cubains est arrivée en Martinique pour aider dans ce département français d’outre-mer.

 

Selon les autorités martiniquaises, sa mission de trois mois servira à couvrir certaines spécialités, dont la pneumologie, les maladies infectieuses, la radiologie ou encore la médecine d’urgence. Ces médecins seront également en mesure d’aider à lutter contre l’épidémie de coronavirus.

 

Ainsi la France devient le troisième état européen, après l’Italie et Andorre, à recevoir une assistance directe de professionnels de santé cubains.

 

Le Président de la collectivité territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne a déclaré en les accueillant : « Nous vivons un moment historique ».

 

Voilà qui renforce encore la proposition, se développant partout dans le monde, et que notre association soutient activement, que les brigades médicales cubaines Henry Reeve reçoivent le prix Nobel de la paix.

 

Vous pouvez vous manifester via notre site pour soutenir cette demande.

 

Je vous laisse découvrir, comme chaque semaine, les nombreux articles de notre site qui relatent la réalité cubaine et je vous en souhaite une bonne lecture.

 

Continuez de prendre soin de vous et de vos proches et bonnes vacances si vous en prenez prochainement.

 

Michel Humbert
Vice-président de Cuba Coopération France

 

LIRE LA SUITE:

Commenter cet article