Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

LIEN:

Allier fête et luttes de manière lucide et déterminée : l’ANC relève le défi !

En réponse à l’absence prévisible de fête de l’Huma cette année où elle tient un stand depuis sa création, l’ANC avait prévu depuis le printemps dernier de faire sa fête le samedi 12 septembre.

Faire la fête cette année est une décision politique d’affronter le pouvoir qui interdit les manifestations mais permet par exemple que le Puy du Fou ait accueilli 12 000 personnes en même temps et que le festival de La Roque-d’Anthéron dans les BDR se soit tenu du 1er au 21 août sans que cela ne pose un problème aux autorités…pas plus que les 20 000 personnes réunies à Lourdes.

Pour ce qui nous concerne la fête aura lieu à SCOP-TI à Gémenos (ZI des Paluds), non seulement parce que c’est le lieu où se tinrent en 2013 les assises du communisme, le lieu où l’ANC 13 l’y a déjà faite plusieurs fois mais parce que ce lieu à lui seul, à quelques jours du départ de la marche pour l’emploi et la dignité initiée par des organisations de la CGT, est tout un symbole de lutte gagnante pour l’emploi. Et puis ne nous cachons pas que nous avons des liens particuliers avec l’usine et les coopérateurs et coopératrices, qui sont un bel exemple de réappropriation sociale par la lutte.

Nous avons tardé à faire connaître le lieu précis à cause des conditions particulières liées à la pandémie.

Nous sommes dans une situation particulière qu’il convient de regarder de façon lucide sans en exagérer, ni sous-estimer la gravité.

La fête s’inscrira cette année dans notre plan de travail de prise en compte et de soutien la marche pour l’emploi et la dignité) et elle sera le point de lancement de notre campagne nationale : Plus un soldat français en Afrique. Elle sera précédée d’un moment festif le vendredi soir pour les camarades présentes et présents.

Bien sûr il ne s’agit pas de nier la pandémie ni d’avoir un comportement irresponsable et donc les gestes barrières seront appliqués (masques et gel à l’entrée en particulier).  Nous savons bien qu’il se peut que nous ayons des pressions du pouvoir, pour être au dernier moment amenés à prendre une décision contraire. En toute circonstance c’est la réalité qui nous guidera et elle nous permet de faire cette initiative quand on regarde les faits de manière objective en se dégageant de la propagande volontairement catastrophiste du pouvoir et de la presse à sa solde. A ce propos nous nous permettons de vous envoyer un lien vers un site spécialisé sur les statistiques qui montre bien que le nombre de malades (à ne pas confondre avec le nombre de personnes testées positives, confusion entretenue médiatiquement) et de personnes en réanimation est en recul constant en France (et particulièrement dans le département 13 et la région PACA), ce que confirment les infographies de France Info. Vous pourrez par exemple constater en allant sur ces sites basés sur les chiffres officiels, que la proportion du nombre de morts liés à l’épidémie n’a pas bougé depuis 2 mois et que dans les BDR le nombre de personnes en réanimation n’a pas cessé de baisser depuis le 3 mai.

Pandémie, Prudence, Paranoïa et Pouvoir commencent par la même lettre, mais Perspective Politique aussi. Raison de plus pour ne pas les confondre et renoncer à manifester, revendiquer et fêter nos luttes

En espérant vous voir nombreuses

et nombreux le 12 !

Commenter cet article