Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

En cette dernière partie du mois d’août, où l’on entrevoit déjà la rentrée de septembre, où en est-on à Cuba avec le Covid19 ?

 

Même si le nombre de cas actifs diminue peu à peu dans le pays, le gouvernement suit de près la situation. Depuis le début de l’épidémie, il y a cinq mois, chaque après-midi le « Groupe de travail temporaire » se réunit en présence du Président de la République, du Vice-Président, du Premier Ministre et d’autres responsables nationaux et provinciaux, pour ces derniers en vidéo-conférence.

 

Ces dernières semaines, ils ont été contraints de réévaluer la situation au vu du rebond constaté, ce qui a montré une nouvelle flambée de la maladie, principalement à La Havane où se concentrent le plus grand nombre de patients diagnostiqués, mais aussi dans la province voisine d’Artemisa. Cela dû essentiellement aux comportements irresponsables de certains. Sur le reste du territoire national, la situation est stable, avec des résultats positifs.

 

Dans la capitale notamment, la rentrée scolaire n’aura pas lieu le 1er septembre comme partout dans l’Île, et de nouvelles mesures contraignantes ont été immédiatement mises en œuvre, qui concerne notamment les déplacements, et les transports. Cela nécessite un ensemble d’efforts de l’État et impose de travailler avec les ressources dont le pays dispose dans la situation qu’il traverse soumis qu’il est à la guerre que lui mène, de plus en plus violente, le gouvernement des États-Unis. Dans le même temps, élever la perception du risque auprès de la population, lutter contre les illégalités…

 

UN VACCIN NOMMÉ « SOUVERAINE »
 

Et Cuba vient d’annoncer que le 24 août la première étape des essais cliniques de son « candidat » vaccin contre le COVID19 sera franchie. L’Institut FINLAY, de renommée mondiale, conduit la recherche pour développer le vaccin appelé SOBERANA1 (Souveraine ! quel joli nom !) L’étude comprend 676 personnes de 19 à 80 ans. Le processus doit se conclure le 11 janvier 2021 et les résultats seront disponibles le 1er février et rendus publics deux semaines après. Le Président Miguel Diaz Canel a « constaté les progrès du projet et s’est dit confiant dans la réponse que donnera la science cubaine. Il a tenu à faire remarquer l’importance de disposer d’un vaccin propre, même si d’autres pays développent le leur, pour une question de souveraineté. »

 

Et pendant ce temps-là, les blouses blanches cubaines continuent leur travail internationaliste aux quatre coins du monde !

 

Continuez à prendre soin de vous, et en même temps des autres …
 

 

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France
Directeur politique du site internet et de la Lettre Hebdomadaire

 

LIRE LA SUITE:

Commenter cet article