Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

 

RASSEMBLEMENT POUR LA LIBÉRATION DE MUMIA ABU-JAMAL et contre les exécutions programmées par l'administration Trump

Pas d'interdiction cette fois pour notre rassemblement mensuel à proximité de l'Ambassade des Etats-Unis. A condition de respecter les mesures barrières contre l'épidémie Covid 19 : distanciation et port du masque obligatoires (on inaugurera le masque Mumia), mise à disposition des participants de gel hydroalcoolique.

De plus, vous devrez vous munir (pièces jointes en liens à imprimer) de deux documents pour justifier votre déplacement : une attestation du Collectif à remplir + le récépissé de la Préfecture de police autorisant la tenue du rassemblement. Vous n'aurez donc pas besoin de détenir l'attestation habituelle de sortie car elle ne mentionne pas la possibilité de manifester (!).

Campagne de mobilisation pour la libération de Mumia et de tous les prisonniers âgés et malades en Pennsylvanie.

Plusieurs centaines d'entre vous, individuellement ou collectivement (associations, syndicats, organisations politiques, municipalités) ont répondu à notre appel en envoyant  un courriel aux autorités de Pennsylvanie en raison de la pandémie qui se développe dans les prisons. Nous vous en remercions et invitons celles et ceux qui ne l'ont pas encore fait d'écrire au plus vite (projet de texte et adresses en pièce jointe).

Peine de mort : avant de quitter la présidence, Trump mulitiplie les exécutions fédérales

Comme nous vous en informions dans nos précédentes infos, Trump a programmé des exécutions jusqu'à l'ultime minute de son mandat. Alors que traditionnellement, aux États-Unis, les présidents sortants non réélus sursoient aux exécutions ou convertissent les peines des condamnés à mort, Trump a manifestement décidé de faire le contraire, rapporte le New York Times. Son ministre de la Justice a même édicté de nouvelles règles incluant le recours aux pelotons d'exécution et à la chaise électrique. Rappelant que depuis 17 ans aucune exécution n'avait eu lieu l'hebdomadaire The New Yorker qualifie ces exécutions à la chaîne (déjà 8 depuis juillet 2020) "de dernières cruautés de Donald Trump"Imaginons le carnage si Trump avait eu la main sur les couloirs de la mort des Etats américains qui exécutent encore (dans ce cas seuls les gouverneurs peuvent gracier ou commuer la peine). Espérons que Joe Biden usera de son pouvoir d'élu (comme il en a pris l'engagement) pour que de tels actes de barbarie ne se traduisent par la mort programmée des cinq condamnés concernés.

Messieurs Macron et Darmanin, libérez Georges Abdallah !

Georges Abdallah, 69 ans, a entamé à Lannemezan sa 37ème année de détention dans les prisons françaises. Libérable depuis 20 ans, il est l’objet d'un acharnement politique et judiciaire sous pressions étrangères sans équivalent (USA et Israël). Il est l'un des plus anciens prisonniers politiques au monde. Il suffit que la France signe un arrêté d’expulsion pour que le Liban l'accueille. Depuis que Beyrouth a donné son accord, Georges Abdallah ne cesse de faire valoir auprès des juges français sa volonté de reprendre son métier d’enseignant dans son pays. Pour en savoir plus : https://www.monde-diplomatique.fr/2020/08/CARLES/62066

Comme le demande de nombreuses organisations et personnalités françaises, signez la PÉTITION en ligne pour exiger sa libération : https://bit.ly/37fn8Di

SOURCE :

  

 

Commenter cet article