Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

La LETTRE de CUBA Coopération

Les nouveautés depuis le 10 décembre 2020

Le 1er janvier 2021 Cuba va connaitre, si ce n’est une nouvelle révolution, une évolution très importante du fonctionnement de son économie.

A partir de ce 1er janvier Cuba va supprimer la circulation des deux monnaies qui avaient cours dans le pays : le peso convertible, CUC et le peso cubain, CUP.

C’est en 1994, à l’initiative de Fidel Castro, et pour contrer le blocus des Etats-Unis, qui entre autres bloquait l’utilisation du dollar par Cuba, qu’avait été introduit ce peso convertible. Il avait comme change un peso convertible pour un dollar et valait 25 pesos cubains.

La circulation de ces deux monnaies officielles pour, au départ, aider à la relance de l’économie cubaine a fini par poser de nombreux problèmes.

Pour les entreprises, qui devaient avoir des comptabilités tenant compte de ces deux monnaies, et aussi pour la population.

Ceux qui avaient accès au peso convertible avaient évidemment un avantage par rapport à ceux qui n’avaient que le peso cubain.

Dans les magasins, les articles de bases étaient vendus en pesos cubains, mais de nombreux produits importés, comme l’électroménager, étaient vendus en pesos convertibles, CUC, donc moins accessibles par les revenus de base.

Les salaires et les retraites étaient versés en pesos cubains, CUP, alors que les touristes étrangers eux devaient utiliser uniquement les pesos convertibles, CUC.

Depuis 2013 les autorités cubaines travaillaient sur la suppression de ces deux monnaies.

Il pourrait apparaitre étonnant que, au moment où Cuba vient de subir un renforcement du blocus des Etats-Unis avec l’administration de Trump, et aussi avec les conséquences de la pandémie du coronavirus, les autorités cubaines décident de supprimer ces deux monnaies.

Mais, comme il a été expliqué, c’est une réponse aux attentes de la population pour mettre fin aux inégalités que cette situation avait créées, c’est le moyen de relancer l’économie du pays en dopant la production locale, d’avoir une meilleure capacité d’exportation, et une motivation plus grande pour les travailleurs par une rémunération plus juste, selon les compétences, les responsabilités et le travail fourni.

En effet, les salaires et les pensions vont être considérablement augmentés grâce à cette réunification monétaire.

Ainsi le salaire minimum est multiplié par 5, et les pensions également. La grille des salaires applicable dans l’ensemble du pays, comprendra 32 niveaux, et le salaire maxi sera 4,5 fois le salaire minimum.

Les diplômés, ingénieurs, médecins, techniciens, professionnels de la culture, mais également les personnes en poste de responsabilités auront des salaires nettement supérieurs, correspondant ainsi à leurs compétences selon la nouvelle grille des salaires.

Dans ce contexte, la question de l’inflation et de sa maitrise est primordiale pour garantir l’élévation du pouvoir d’achat de tous. Les tarifs des produits de base, notamment dans l’alimentation, seront bloqués.

Dans les services comme les transports ou la fourniture de l’électricité, de nouveaux tarifs réglementés sont mis en place, afin de maintenir une accessibilité pour tous.

C’est une décision audacieuse des autorités cubaines. L’objectif est de redonner du pouvoir d’achat à la population, de relancer la production, et donc l’économie du pays.

L’initiative que notre association a lancée de mobiliser des dons pour accompagner Cuba dans sa souveraineté alimentaire se retrouve pleinement en accord avec ces nouvelles dispositions économiques.

Vous trouverez sur notre site le moyen de soutenir le projet de production de viande porcine dans la province de Cienfuegos que nous avons retenu.

Permettez-moi aussi de vous informer que ce jeudi 17 décembre les cendres de Eusebio Leal Spengler, le célèbre historien de la ville de La Havane décédé le 31 juillet, seront exposées dans le Grand Hall du Capitol de La Havane afin que la population vienne lui rendre un dernier hommage, ce qui n’avait pu être fait à cause de la pandémie.

Le lendemain un hommage officiel lui sera rendu par les dirigeants du pays el les représentants des organisations de masse avant une cérémonie familiale pour l’inhumation dans le couvent Saint François d’Assises.

Nous nous associerons par la pensée à cet hommage.

Je vous laisse, comme chaque semaine, découvrir sur notre site les nombreux articles qui relatent la réalité cubaine et je vous en souhaite une bonne lecture.

Continuez de prendre soin de vous et de vos proches.

Michel Humbert
Vice-président de Cuba Coopération France

LIRE LA SUITE :

 

Commenter cet article