Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

Par le Parti de la démondialisation

Le 4 décembre 2020

Nous publions l’appel à la formation d’une alliance politique de quatre organisations grecques. Cette coalition d'organisations souverainistes grecques dénonce l’occupation économique et le démantèlement du pays par les politiques de l’Union européenne.

En Grèce, comme en France, les décennies de politiques d'austérité de l’Union européenne portent leurs fruits toxiques, remettent en cause la souveraineté nationale et l’existence même du pays

Appel à la formation d’une alliance politique

Malgré l’auto satisfaction du gouvernement sur la pseudo-sortie des mémorandums, notre pays vit sa 11e année sous la domination des prêts, des mémorandums, d’une lourde oppression politique et de l’occupation économique. Par ailleurs, la gestion irrationnelle de la pandémie par notre gouvernement a donné le coup de grâce à la vie en société, tant sur le plan sanitaire, que sur le plan économique et social.
 

En cédant aux puissances économiques étrangères, la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale sont remises en question et l’Etat s’offre aux politiques expansionnistes de ses voisins, des États-Unis et de l’Union européenne.
 

Nous assistons littéralement au démembrement douloureux du pays et à l’effondrement national. Face à cette situation il n’y a que deux options. Soit la Grèce et son peuple renaîtra, en tant que collectif organisé et unifié, soit elle mourra de mort lente et douloureuse.
 

Pleinement conscients de cette situation, l’AKEP, DIKKI, l’EPAM, AKKEL (*) ainsi que des personnalités indépendantes, prennent l’initiative d’une action collective ayant pour objectif la mise en place d’une structure d’alliance politique ouverte à tous les collectifs, groupes et personnes, qui s’accordent sur les trois objectifs fondamentaux suivants :
 

1. Le renversement du régime catastrophique ‘’d’occupation par voie de mémorandums’' de la Grèce, qui menace désormais l’intégrité du territoire et l’existence même de notre pays.
 

2. Le recouvrement de notre indépendance nationale, de la souveraineté de l’État et de l’autodétermination du peuple grec, en renversant le régime de soumission imposé par l’Union européenne et l’OTAN à la Grèce et à Chypre.
 

3. Le rétablissement de la démocratie pour le peuple, supprimée par l’usurpation de la souveraineté populaire au bénéfice des prêteurs étrangers et de la classe dominante grecque.
Face à ce pouvoir et au système dans son ensemble, qui nous conduit fatalement à la destruction, face à l’urgence absolue de créer, ensemble, un pôle de résistance et de reconquête, nous vous invitons à une réunion publique.

Athènes, le 25 octobre 2020

(*) Note du traducteur

AKEP (Mouvement politique autonome révolutionnaire), fondé en juin 1989, est de tendance communiste. Il prône la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan. AKEP a été, pendant un temps, membre d’Unité populaire (LAE)

DIKKI (Mouvement social démocratique), fondé en décembre 1995 par une scission du « mouvement socialiste panhellénique » (Pasok devenu « Mouvement pour le changement » KINAL). Il prône la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan. DIKKI a coopéré avec SYRIZA jusqu’en aout 2015 ou il rejoint LAE. Pour les élections nationales de juin 2019, DIKKI rejoint la coalition électorale EPAM - AKKEL

EPAM (Front populaire unitaire) Créé le 16 juillet 2011, l’Epam rassemble des citoyens, indépendamment de leurs idéologies d’origine, autour d’un programme de salut national. L’EPAM prône la sortie de l’UE et de l’euro.

AKKEL (Parti des éleveurs et agriculteurs grecs) Parti du nord de la Grèce fondé en mai 2014. Lors des élections nationales du 7 juillet 2019, il fonde une coalition électorale avec l’EPAM.

SOURCE :

 

Commenter cet article