Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

La guerre médiatique contre Cuba et sa Révolution est toujours intense.

Tous les moyens sont bons, selon ceux qui la promeuvent, pour dévaloriser ce pays et le chemin que son peuple a choisi de suivre il y a plus de 60 ans, sous l’impulsion de Fidel Castro.

La forme est souvent brutale et lourde, mais aussi parfois insidieuse.

Ainsi, à la suite du décès de Diego Maradona, et du retentissement mondial de sa disparition, le Président de la République Française a publié un long communiqué où il vante les qualités hors norme de ce footballeur, ses origines modestes, et parvient à glisser perfidement que « ce goût du peuple, Diego Maradona le vivra aussi hors des terrains. Mais ses expéditions auprès de Fidel Castro comme de Hugo Chavez auront le goût d’une défaite amère. C’est bien sur les terrains que Maradona a fait la révolution ».

Selon l’Elysée, le fait que Diego Maradona se soit lié d’amitié avec Fidel Castro, qu’il considérait comme son second père, qu’il soit au côté du peuple cubain serait une « défaite amère ».

Le Président Emmanuel Macron aurait dû savoir que c’est à Cuba que Maradona est allé se faire soigner des problèmes physiques et d’addictions qu’il avait alors.

J’ai eu un échange avec le médecin-kinésithérapeute qui s’était occupé de lui. Il était très affecté par son décès. Il m’avait raconté comment, grâce aux qualités des méthodes du système de santé cubain, il avait pu le sortir de la mauvaise passe qu’il traversait alors. C’est plutôt une victoire pour la santé de Maradona qu’il ait pu être ainsi pris en main à Cuba.

Notre association a fait une déclaration que vous retrouverez sur notre site.

Et le député André Chassaigne a également envoyé un courrier au Président de la République Macron pour s’insurger des termes du communiqué de l’Elysée, soulignant que c’était une insulte à la fois aux engagements de Maradona au côté des plus démunis et aux actions de solidarité du gouvernement cubain et de son peuple qui apportent depuis des décennies leur aide médicale dans tant de pays du monde. Dont en France, en Martinique, où une brigade médicale cubaine est venue pallier le manque de médecins dans la lutte contre la Covid-19.

D’autres méthodes toutes aussi perverses sont mises en œuvre notamment depuis les Etats-Unis.

Dans le quartier populaire de San Isidro de la Vieille Havane un petit groupe de 14 personnes a mis en place un show médiatique, relayé par les réseaux sociaux, déclarant qu’un dès leur avait disparu alors qu’il purge une peine de prison de huit mois et qu’il a d’ailleurs reconnu qu’il avait reçu de l’argent d’un certain Fernandez Figura qui vit à Miami.

Ces groupuscules reçoivent de l’argent pour mener des actions violentes à Cuba, comme récemment des tentatives d’incendie contre une cafétéria, un salon de coiffure ou une épicerie.

Le gouvernement de Cuba a vivement réagi contre cette ingérence avec financement extérieur auprès des autorités des Etats-Unis.

Ceux qui tentent de s’ingérer dans les affaires intérieures de Cuba utilisent les moyens médiatiques actuels pour mettre en avant des faits qu’ils fabriquent et qui visent à déstabiliser le gouvernement qu’ils combattent. C’est une méthode dite « douce » pour décrédibiliser les autorités, et faire douter les peuples.

A Cuba ces méthodes ont été jusqu’à présent mises en échec car dans ce pays le gouvernement et la Révolution ont le soutien très majoritaire de la population et celle-ci défend et défendra fermement son indépendance et les acquis de sa Révolution.

Je vous laisse, justement, comme chaque semaine, découvrir sur notre site les nombreux articles qui relatent la réalité cubaine et je vous en souhaite une bonne lecture.

Continuez de prendre soin de vous et de vos proches.

Michel Humbert
Vice-Président de Cuba Coopération France

LIRE LA SUITE :

 

Commenter cet article