Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

 

Dans l’éditorial de notre lettre hebdomadaire nous évoquons bien trop souvent ce blocus infâme imposé par les Etats-Unis à Cuba.

Bien trop souvent, car le blocus que subit le Grande Ile continue depuis bien trop longtemps, plus de 60 ans, avec des effets dévastateurs pour l’économie, le commerce et le bien-être de la population cubaine.

Aussi, il faut continuer de se battre, aux côtés des cubaines et des cubains, pour qu’enfin cesse cette agression que rien ne peut justifier.

Notre président fondateur Roger Grévoul vous avait appelé la semaine dernière, dans son éditorial, à une manifestation pour exiger la levée du blocus.

Elle s’est tenue le dimanche 24 janvier à Paris, au Champs de Mars, à l’appel de nombreuses organisations amies de Cuba.

Avec de nombreux représentants, des personnalités, des élus, l’ambassadeur de Cuba en France, Elio Rodriguez, notre association, Cuba Coopération France était présente, et notre président, Victor Fernandez, y a pris la parole pour rappeler les conséquences du blocus et les obstacles qu’il crée pour développer les projets de coopération que nous portons.

La fin minable de l’administration Trump doit nous inciter à amplifier notre bataille, pour que le nouveau gouvernement de Biden revienne à des relations normales et respectueuses entre états, et lève enfin ce blocus qui a trop duré.

Aux Etats-Unis aussi des voix se manifestent pour que des coopérations se développent avec Cuba.

La Maire de la ville de Seattle a fait adopter une résolution demandant la possibilité de recevoir l’aide de Cuba pour lutter contre la pandémie du coronavirus qui frappe lourdement leur pays, mettant en avant le savoir-faire des cubains, et la solidarité qu’ils ont déjà mis en œuvre en envoyant dans plus de 40 pays du monde leurs brigades médicales Henri Reeve, pour aider ces pays qui les avaient sollicités. 15 autres villes des Etats-Unis ont fait la même démarche.

Ne baissons pas la garde et continuons de nous battre avec les amies et amis de Cuba et d’intervenir auprès des autorités françaises et européennes pour que la pression permette la levée du blocus.

D’autant que les conséquences continuent d’être bien lourdes pour la population cubaine.

Actuellement la question de l’alimentation pèse fortement, avec des pénuries qui allongent les files d’attente devant les magasins.

Notre projet pour aider Cuba dans sa souveraineté alimentaire est donc pleinement d’actualité et vos dons sont attendus pour son financement et sa mise en œuvre.

Les conséquences aussi de la pandémie du coronavirus sont importantes, comme dans bien de pays du monde.

Cependant une lueur d’espoir apparait avec le développement à Cuba de 4 vaccins contre la Covid-19.

On peut d’ailleurs s’étonner que Cuba, petit pays du tiers monde, réussisse alors que bien d’autres pays, comme la France, butent pour y parvenir.

C’est bien parce que Cuba a su développer un haut niveau de recherche en biotechnologie qu’ils en sont là aujourd’hui.

Les tests de ces vaccins se poursuivent, avec des résultats plus qu’encourageants, notamment pour le vaccin Soberana 2 testé dans la province de La Havane. Un autre vaccin, Abdala, est aussi en test avancé dans la province de Santiago de Cuba.

Les responsables de la santé annoncent que si les tests se poursuivent positivement, la production massive de vaccins sera lancée, avec l’objectif de vacciner l’ensemble de la population cubaine au premier semestre de cette année, ce qui serait quasiment une première mondiale.

Et bien sûr la vaccination sera gratuite pour toutes et tous…

Voilà qui devrait inciter beaucoup à renforcer la coopération avec Cuba.

Comme chaque semaine je vous laisse découvrir les articles de notre site qui relatent la réalité cubaine et je vous en souhaite une bonne lecture.

Continuez de prendre soin de vous et de vos proches.

Michel Humbert
Vice-Président de Cuba Coopération France

LIRE LA SUITE :

 

Commenter cet article