Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

image d'illustration

La Havane, 27 mars 2021 (RHC) - La revue médicale britannique The Lancet, l’une des publications scientifiques ayant le plus grand impact, reconnaît dans un article de son numéro 21 l’engagement de longue date de Cuba en faveur de la santé, qui a conduit à une réponse réussie à la pandémie de COVID-19.

The Lancet assure que malgré la multiplication des cas positifs enregistrés dans la plus grande île des Antilles, le pays est dans une bien meilleure situation que la plupart des autres nations de la région, et souligne que le développement des candidats vaccinaux cubains anti-COVID-19 Soberana 1 et 2, Soberana Plus, Abdala et Mambisa, constitue un motif de fierté nationale.

La publication affirme que la réponse de Cuba à la pandémie a été en grande partie le résultat d’années d’investissement dans les soins de santé primaires et les soins de santé au service de la population.

L’article affirme que notre pays dispose de soins médicaux universels complets et de l’une des proportions de médecins par patient les plus élevées au monde. Les équipes de médecins et d’infirmières sont intégrées dans la communauté locale.

Quant à la stratégie cubaine contre la COVID-19, elle précise que lorsque la nation a enregistré son premier cas de COVID-19, le 11 mars 2020, elle savait déjà où se trouvaient ses citoyens les plus vulnérables.

"Si Soberana 2 réussit, Cuba prévoit de l’exporter à faible coût une fois les efforts nationaux de vaccination terminés", souligne The Lancet, et cite le directeur de l’Institut Finlay de Vaccins, Vicente Vérez Bencomo, qui prévoyait qu’à la fin de l’été, le pays serait en mesure de produire 10 millions de doses de vaccin par mois.

La revue évoque le coût de la pandémie pour Cuba et note que le blocus économique, commercial et financier imposé par le gouvernement des États-Unis a coûté cher, principalement dans le domaine de la biotechnologie.

Il rappelle que le pays caribéen a mis au point le premier vaccin contre la méningite B au monde, produit huit des dix vaccins couramment utilisés et envoie des centaines de millions de doses à l’étranger.

"Mais l’approvisionnement en matières premières est une lutte constante, surtout après le durcissement des sanctions américaines sous la présidence de Donald Trump", explique le magazine britannique.

Il souligne également le travail solidaire et humanitaire de Cuba au niveau international et cite des moments comme l’aide apportée par Cuba au Chili en 1960 après le tremblement de terre et l’envoi de travailleurs de la santé pour aider l’État algérien nouvellement indépendant en 1963.

Le texte fait référence au travail des brigades qui composent le contingent médical international ‘Henry Reeve', créé en 2005, et qui à ce jour a envoyé des professionnels de la santé dans le monde entier pour lutter contre les catastrophes et les épidémies.

Il souligne également les réalisations du système de santé cubain et écrit que le paludisme, la poliomyélite, le tétanos et  la rougeole ont été éradiqués dans le pays.

The Lancet jouit d’un prestige mondial, étant l’une des revues scientifiques leaders dans son domaine ; selon son site web, la publication est au deuxième rang de 165 dans la catégorie de Médecine, Générale et Interne.

Source : ACN

Édité par Reynaldo Henquen

SOURCE :

Commenter cet article