Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

image d'illustration

 

Les communistes débattent : c'est normal que les uns et les autres fassent connaître la stratégie qui leur parait la plus adaptée à la situation politique présente.

Cet échange intéresse tous les Français qui souhaitent un changement de société et la rupture brutale avec le système social et économique, qui mène notre pays, son peuple et la nation toute entière au désastre.

Membre du PCF de 1956 à l'an 2000, j'ai quitté le Parti lors du Congrès de Martigues, dont les thèses proposées - la priorité donnée à la "conquête des lieux de pouvoir" - c’est-à-dire à la présence prioritaire d'élus communistes au Parlement et dans les municipalités - la méthode pour y parvenir étant la présence du PCF dans des coalitions sans principe avec la social-démocratie. 

Chacun a pu mesurer la nocivité de telles alliances, illustrées avec le gouvernement Jospin (1997 - 2002), qui a privatisé à tour de bras les entreprises nationales et, d'autre part, soutenu la guerre impérialiste menée par l'OTAN contre le peuple serbe. Sans oublier le consentement du PCF à la subordination de la France aux intérêts financiers européens dans le cadre de l'UE, condition exigée pour la participation communiste au gouvernement !

Cette stratégie a fait ses preuves avec des scores accordées aux candidats du PCF aux élections présidentielles suivantes à moins de 2%...

Aujourd'hui, l'appel de militants communistes publié ICI persévère dans l'erreur. Ils nous proposent - sans doute pour simplement conserver les élus PCF - de nouveaux de telles alliances sans principe avec le Parti socialiste de François Hollande, dont la politique ouvrit la voie à celle menée par Emmanuel Macron, propulsé par le capital financier mondialisé, pour qui le PCF a appelé à voter au second tour...

Mais la nouvelle alliance proposée par l'Appel s'élargit aux écologistes, dont le projet de société vise à poursuivre et accentuer la désindustrialisation de la France.  C'est-à-dire à abaisser notre pays au rang de puissance totalement asservie au capital allemand.

Telle est l'alliance que nous propose en définitive les signataires de l'Appel.

Face à ceux-ci, se dressent les partisans d'une candidature communiste aux prochaines présidentielles. Ce choix semblerait plus conforme au désir d'affirmer les choix propres au PCF comme alternative aux combinaisons sans principe prônées par leurs camarades.

Encore faudrait-il préciser la nature et l'étendue de la rupture préconisée par les camarades soutenants, avec Fabien Roussel, la stratégie d'une candidature autonome.

Et c'est là que le bât blesse...

Car le secrétaire général du PCF illustre sa stratégie d'une curieuse manière. C'est lui qui revendiquait la tête de liste pour les régionales en Hauts-de-France avec... les Ecologistes et le PS, et aussi avec le parti de Mélenchon. Et c'est Fabien Roussel qui a finalement cédé la première place à une Verte !

Nous sommes bien loin de l'affirmation de la nécessaire autonomie communiste...

Sans nous ingérer dans les orientations du PCF, qui sont du seul ressort de ses adhérents, nous avons voulu préciser les remarques de militants toujours communistes, mais qui ne se retrouvent toujours pas dans le Parti communiste.

Jean LÉVY

sur son blog:

 

Commenter cet article